Contre une nouvelle carrière dans le village de Benni Aïssi à Benslimane

0 a signé. Allez jusqu'à 35 000 !


La forêt de Benslimane est le poumon vert du Maroc avec quelques 25% de la superficie boisée du territoire. À l’heure des urgences climatiques et de la protection de l’environnement, après la mobilisation générale du Maroc et de ses engagements pour la COP 22, protéger l’environnement, la santé publique, le cadre de vie des populations et la préservation des ressources naturelles et paysagères dans le cadre d’une harmonie du développement et de sa durabilité est autant un devoir qu’une priorité.

À Benslimane, le douar Beni Aïssi jouit d’un cadre environnemental rare et précieux entre petites exploitations agricoles, collines, cours d’eau et forêt. La biodiversité de la faune et la flore s’y épanouissent dans un équilibre harmonieux, préservé par ses habitants, qui y sont nés, y vivent et y travaillent depuis de nombreuses générations. Il y a quelques années, l’exploitation des carrières est venue bouleverser la qualité de vie des occupants du douar. Leurs maisons se sont fissurées sous l’effet des dynamitages constants, adultes et enfants ont commencé à développer des maladies respiratoires chroniques et des allergies. La symbiose entre l’homme et la nature a été considérablement ébranlée.

Aujourd’hui, c’est une colline entière qui est menacée par un nouveau projet de carrière, mais aussi les jardins agro-écologiques et l'éco-tourisme du douar qui fédèrent ses habitants autour d’un véritable projet de vie et de développement durable.

Si nous ne parvenons pas à arrêter ce projet, c’est bientôt toute une région qui deviendra une mine de nuisances et de désolation à ciel ouvert ; des centaines d’hectares de forêt et de végétation qui disparaîtront ; des ressources hydrauliques précieuses qui seront en péril ; et par-dessus, tout la santé des riverains qui sera en danger.

The Benslimane Forest is the green lung of Morocco, representing roughly 25% of the territory’s total wooded area. Concerns about climate change and the imperative of environmental protection have reached a level of urgency, and the Kingdom has mobilised to make significant commitments to the goals of COP 22. At this time, environmental protection, public health, living conditions for the population and the conservation of natural resources and landscapes in a context of sustainable development is both an obligation and a priority.

In Benslimane, the Beni Aïssi douar enjoys a rare and precious environmental context, surrounded by small farms, hills, streams and the forest itself. A biodiversity of flora and fauna flourishes in natural and harmonious balance, maintained by the locals who were born here, and have lived and worked here for generations.

Over the past few years, quarrying activity has disturbed the quality of life for the people of the douar. The walls of their homes have cracked under constant blasting, adults and children have developed chronic respiratory conditions and allergies. The symbiosis between man and nature has been shaken, undermined. Today, a new quarry project threatens an entire hill, including the agro-ecological gardens of the douar, whose inhabitants have joined together in a project of community life and sustainability.

If we are unable to stop this project, the entire region will eventually fall victim to the spoils of development, its fields and forest giving way to a landscape of desolation. Hundreds of hectares of forest and greenery will be lost, precious water resources are under peril, and above all other considerations, the health of local residents is at risk.

Page Préservation de la forêt de Benslimane


Voulez-vous partager la pétition ?