Contre la Charte de transparence de Brigitte Macron à 440 000 euros

0 a signé. Allez jusqu'à 35 000 !


Rôle Brigitte Macron Acte 2 

Non à cette Charte de 440 000 euros !!!!

Un Statut officiel de première dame déguisé en Charte de"Transparence opaque" cela va à l'encontre même de nos principes constitutionnels . Le premier argument avancé, en faveur de cette charte, est celui de la tradition républicaine. Cela ne tient pas lorque l'on décide de moraliser la vie publique en interdisant de vielles pratiques qui se faisaient au nom justement de cette tradition républicaine.

Une loi de transparence vient d'être votée pour interdire à nos élus de confier des missions à leurs épouses afin d'en terminer avec ces vieux "principes républicains".


Vous avez été près de 320 000 à signer la pétition contre le statut officiel de première dame.
Sur la forme nous avons gagné et avons fait revenir le Président Macron sur ses positions. Mais sur le fond, nous nous sommes fait flouer. En effet la charte de transparence a vu le jour et nous n'en voulons pas d'où la mise en ligne de cette nouvelle pétition "bis" qui n'est que la suite logique de la première.


POURQUOI CETTE PETITION ?


Nous avons élu à la tête de l'état un homme et non un couple. La fin de la monarchie et l'avènement de la république ont posé les limites de ces pratiques royales ancestrales.  À l'heure où nous devons faire des économies, payer des impôts de plus en plus élevés, être taxés de toute part, faire des sacrifices, en terminer avec les privilèges, il est inconcevable de maintenir en place une Charte de Transparence pour l'épouse du Président. Une  charte pour la modique somme de 440 000 euros, soit un des budgets les plus élévés pour une épouse de Président de la République.

En France comme l’exige la constitution on élit une personne et non un couple. Nous ne sommes plus sous l'Ancien Régime ou l'épouse d’un roi avait une fonction de fait publique voire politique. Avec l'avènement de la République l'idée de donner un statut politique à une épouse est devenue inenvisageable. Cela nous renverrait donc au passé monarchique de la France.

Le terme de « première dame » reste archaïque et ne rend nullement service à la cause féminine. En effet un rôle de par un statut parce que « femme de… » est un bond en arrière pour les combats gagnés jusqu’ici et de la condition de la femme en règle générale.

Mettant en avant le modèle Américain pour la création de ce statut, les partisans du « pour » en ont oublié que la France est capable de choisir le modèle qui lui convient. D’ailleurs dans les autres pays, notamment en Europe, cette question ne se pose pas .C’est le cas en Allemagne ou le mari de la chancelière n’est pas une personne publique. Très peu connaissent son nom .

Outre ces aspects de choix de société, nous ne devons pas oublier que nous sommes dans une ère de moralisation de la vie politique française. Dans ce cadre les députés et sénateurs n’ont plus le droit de missionner leurs épouse dans le cadre de leurs mandats. Le principe étant de ne pas entacher la prohibité des élus. Ces pratiques républicaines sont des coutumes d’une autre époque.

Le passé des autres Présidents ne peut être un véritable argument du « pour. » Le Président est un élu et sa fonction ne le met pas au-dessus des lois. C'est une question d’ordre morale.
Finalement le Président a préféré une charte de transparence. Seul le vocabulaire à changé mais il ne s’agit la que d’un trompe l’oeil d’une activité à caractère public , politique exercée par « une femme de » : celle du Président. Dès lors, préciser les fonctions de Madame Macron revient à lui donner une existence politique. N'est-ce pas un emploi familial non rémunéré ?

Brigitte Macron n'a aucun légitimité légale ou électorale et nous ne sommes pas la pour offrir une revanche à sa défaite électorale qu'elle a subit quand elle s'était présenté en Alsace il y a quelques années de cela.
Madame Macron n'est que "la femme de". Cela ne justifie aucun privilège de fait. C'est une régression pour les causes féminines qui se sont battues et se battent pour que la femme devienne libre et indépendante.

Nul besoin de rappeler que 70% des français sont défavorables à de tels privilèges.
Concernant cette charte il est attribué à l'épouse du chef de l'état des rôles et des missions dans de très nombreux domaines : éducation, égalité homme/femme , environnement, handicap, santé, humanitaire, social...Nul besoin de rappeler que nous avons des ministères pour agir.

Quand au budget du fonctionnement de cette charte, il est directement prélevé sur celui de la Présidence, un budget qui n'est pas fait pour cela , c'est un détournement de l'utilité des fonds publics . De plus le fonctionnement de cette équipe de collaborateurs attribuée à Brigitte Macron n'est pas gratuite, les frais de représentation, de maquillage, de coiffure etc....pour ses nouvelles fonctions ont un coût. Elle dispose de deux collaborateurs déjà payés par l'Élysée..

Le Président Macron est élu démocratiquement et se doit à la sobriété et l'intelligence politique. Une telle Charte qui plus est , est réalisée uniquement pour son épouse est déjà un non-sens puisque cela s'appelle du favoritisme.


Nous ne reviendrons pas dans cette pétition contre les éléments de langage du President lorsqu'il s'adresse aux français : Fainéants, cyniques, la démocratie n'est pas dans la rue etc....,cela n'étant pas le propos ici. Nous éviterons  aussi  de revenir sur la  baisse des APL , la suppresion de l'ISF , la baisse des retraites , la hausse des impots et bientôt la redevance de télé obligatoire pour tous.

Autre argument avancé pour justifier de cette Charte: Brigitte Macron participe au "rayonnement National et international de la France". Il n'y a pas besoin d'une charte de transparence pour cela. Madame Macron est un personnage public, de ce fait cela est suffisant.

Quant au courrier reçu à son égard au palais de l'Elysée, il ne faut pas oublier que ce dernier est automatiquement trié en amont par les services du palais (bourgmestres). D'ailleurs une équipe de bénévoles serait suffisante et ne couterait aucun denier aux contribuables.


Madame Macron est libre de constituer une association type loi 1901, de créer et gérer son site personnel avec agenda, de s'investir dans l'humanitaire ou les causes qui lui tiennent à coeur.....mais il est anormal et anti-constitutionnel que tout cela soit rattaché au site officiel de la Présidence et au buget de la Présidence comme il était anormal que ces pratiques aient existées dans le passé pour les anciennes épouse de Président.

Les femmes en France de ministres, de PDG, d'artisans, de députés etc...n'ont aucune Charte, ni avantage lié.

Pour l'ensemble de ces raisons, nous dénonçons la manière d'agir du Président concernant un rôle pour son épouse. Nous ne voulons aucun Statut, aucune Charte , ni rôle ni mission pour Brigitte Macron: ni aujourd'hui, ni dans 5 ans . Nous sommes libres de choisir du modèle que nous voulons .

L'épouse du président ne cesse de faire la une des journaux pour ses tenues "Haute couture" qu'elle porte et qui sont sans cesse décortiquées et analysées. Tenues devenues un outils de communication . Cela n'est pas sans rappeler les costumes offerts du candidats Francois Fillons. Prêts ou cadeaux ce sont des avantages en nature. Nous n'avons aucun bilan justifiant des sommes dépensées concernant  madame Macron, Ses rv, déjeuners, tenues, visites ne justifient nullement un budget quotidien de prés de 1200 euros...

Nous allons subir des insultes et des pressions en s'opposant à une charte de transparence. Nos propos seront déformés par nos détracteurs et une certaine presse dite à scandale. Nous devrons faire face à des trolls, des faux profils, des partisans de la charte qui viendront semer le trouble par des insultes etc....Mais restons droits dans nos bottes , sans insulte comme nous le savons le faire et poursuivons notre route.

Nous ne sommes pas aux États-Unis. 
Chers amis signez , partagez


Thierry Paul Valette
Fondateur de l'Egalite Nationale

 



Thierry Paul compte sur vous aujourd'hui

Thierry Paul VALETTE a besoin de votre aide pour sa pétition “Contre la Charte de transparence de Brigitte Macron à 440 000 euros moins démocratique que la rue !!!!”. Rejoignez Thierry Paul et 26 416 signataires.