Contre l'installation forcée des compteurs Linky, Gazpar, et autres compteurs communicants

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


EDF, Engie et les fournisseurs d'eau sont en train de faire installer des compteurs communicants dans tous les foyers, sur toute la France et en toute discrétion (Linky pour l'électricité et Gazpar pour le gaz).Un simple courrier dans la boîte aux lettres en guise d'information... Rares sont ceux qui savent qu'ils peuvent les refuser. En ce qui concerne les compteurs Linky, les maires étant propriétaires des compteurs électriques, c'est à eux de prendre leur responsabilité. Quant aux compteurs Gazpar, les maires aussi sont les premiers responsables de leur installation car c'est à eux et à eux seuls que revient le choix de donner ou non l'autorisation d'installer les concentrateurs nécessaires au fonctionnement de ces compteurs. Certains maires refusent ces compteurs pour leur commune après s'être informés sur leurs divers impacts et protègent ainsi leurs communes, d'autres maires ne les ont pas refusés, contraignant ainsi les particuliers vigilants à leur envoyer un recommandé (ainsi qu'à Erdf/Enedis pour Linky et GrDF pour Gazpar) pour refuser l'installation de ces compteurs à leur domicile, voire leur retrait, en attendant un minimum d'information véritable concernant ces nouveaux compteurs.

Plusieurs raisons majeures devraient pourtant inciter tous les maires à nous en protéger.

La première raison, et non la moindre, c'est la santé. A quel titre devrions-nous servir de cobayes car non pas un, mais au moins trois compteurs seront bientôt installés dans tous nos foyers (pour l'eau, le gaz et l' électricité) transformant ainsi notre installation électrique en émetteur permanent d'ondes...Or les radiofréquences et les micro-ondes sont officiellement classées depuis le 31 mai 2011 comme  "potentiellement cancérogènes" par le Centre International de recherche sur le cancer, qui dépend de l'OMS...De surcroît, le fonctionnement de Linky nécessite l'implantation de 740 000 antennes-relais supplémentaires, qui vont être installées à hauteur d'homme, sur les postes de transformation d'EDF ...Qu'attend-t-on pour faire respecter le principe constitutionnel de précaution?

80 millions de compteurs en parfait état de marche et d'une durée de vie de 60 ans vont être remplacés par des compteurs d'une durée de vie de 20 ans au grand maximum.. Une gabegie sans nom alors que le développement durable devient plus que prioritaire...

Dans certains pays l'installation des compteurs Linky a entraîné des incendies. Serons-nous couverts en cas d'incendie sachant que certaines assurances ne couvrent plus les dommages matériels et sanitaires liés aux ondes électromagnétiques, et plus aucune les dommages sanitaires liées à ces ondes depuis bientôt 15 ans.....

Ces compteurs vont permettre le recueil d informations sur notre équipement électrique. Comment pouvons-nous avoir la certitude que ces informations ne seront pas divulguées à des fins commerciales ou même piratées (d'où risque de cambriolage en cas d'absence par exemple) ?...

Je ne parle pas du coût de cette opération (au moins 5 milliards d'euros rien que pour les compteurs linky) qui a déjà entraîné une hausse des factures d'électricité qui va s'ajouter à la hausse rétroactive qui vise à récupérer un milliard d'euros ...

Pour toutes ces raisons il serait bon que les français soient informés (car bizarrement il n'y a eu aucune information préalable des administrés par les mairies sur le sujet) et restent libres d'autoriser ou non l'installation de ces compteurs qui impactera entre autres leur santé, leurs biens, leur portefeuille et leur vie privée et en attendant toutes les réponses à ces questions nous vous demandons, Mesdames et Messieurs les maires, de nous en protéger.Merci !



gilda compte sur vous aujourd'hui

gilda HARDOUIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Contre l'installation forcée des compteurs Linky, Gazpar, et autres compteurs communicants”. Rejoignez gilda et 2 330 signataires.