Pour que le consulat de France en Tunisie libère nos trottoirs

0 a signé. Allez jusqu'à 10 000 !


À mon nom et au nom de tous les habitants de la capitale tunisienne, je lance cet appel aux autorités françaises compétentes et précisément à Monsieur L'ambassadeur  de France Mr Olivier Poivre d'Arvor à Tunis pour lui faire part de notre souci qui devient récurrent au fil des années.

 À savoir, depuis la révolution tunisienne, une ceinture de sécurité a été mise en place

par l'État tunisien, par souci de sécurité et de protection de votre ambassade, chose appréciable et totalement compréhensible, mais aujourd'hui, les choses ont changé positivement, ce bouclier qui entrave notre liberté de circulation et ces fils barbelés placés sur la chaussée et les trottoirs aux alentours de l'ambassade, représente un danger pour nos petits-enfants, un manque à gagner pour nos commerces et un désastre visuel et esthétique de notre capitale. C'est pour ces raisons, que nous estimons qu'ils n'ont plus aucune raison d'être. Nous espérons que l'état d'urgence décrété le 24 novembre 2015 et qui prendra fin pendant la deuxième quinzaine du mois de janvier 2017 sera une occasion pour faire le point sur le sujet. Cette pétition émerge des adhérents du groupe " winou trottoir » dont je fais partie.


Veuillez agréer M. L'ambassadeur, mes salutations les plus distinguées.



Ali compte sur vous aujourd'hui

Ali RIAHI a besoin de votre aide pour sa pétition “Consulat général de France à Tunis: Pour que le consulat de France en Tunisie libère nos trottoirs”. Rejoignez Ali et 9 122 signataires.