Inscription aux Arrêtés Préfectoraux pour les Assistant(e)s Maternel(le)s Indépendant(e)s

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !


Bonjour à toutes et tous,

A vous Mesdames/Messieurs PRÉFETS de l'Oise, du Haut Rhin et du Morbihan, et des autres départements de France.

Il est grand temps de faire valoir nos droits, nous les assistant(e)s maternel(le)s indépendant(e)s, professionnel de la petite enfance ! 

Nous les petites mains de France, qui contribuons à l'éveil des tous petits, qui seront les adultes de demain!

Nous avons les mêmes droits que les assistant(e)s maternel(le)s des crèches familiales (accueil identique au nôtre), que les assistant(e)s maternel(le)s de la mairie (accueil identique au nôtre), que des MAM, (qui sont pour rappel des Maisons d'Assistant(e)s Maternel(l)es, une maison comprenant plusieurs Assistant(e)s maternel(le)s réunies dans un même lieu, ayant chacune 3/4 enfants en accueil, proposant le même accueil qu'une assistant(e) maternel(le) indépendant(e) agréé(e) pour 3/4 enfants à son propre domicile), structure multi-accueil, écoles...

Le droit de Retrait ! (vous pourrez chercher sur internet, il n'existe pas et pourtant nous pouvons y prétendre). Nos vies et ceux de nos proches sont elles aussi en danger !

Vous fermez les différents accueils de la petites enfance ainsi que les écoles, impliquant que nous devons garder nos enfants chez nous, à domicile, tout en maintenant notre travail, et donner des cours à nos enfants en même temps, s'en compter les tâches annexes !

Vous, Mesdames/Messieurs, vous fermez les structures dites collectives, mais sachez que 1+1 font 2, accueillir 3 enfants plus nos enfants, renvoi plus à un accueil collectif qu'individuel (manque de disponibilité pour chacun des accueillis). 

Mesdames/Messieurs, garder nos enfants et accueillir les enfants gardés, c'est dépasser nos agréments, et ne pas respecter la loi. Prendre le risque en cas de contrôle de perdre notre travail, déjà si précaire.

Travaillez dans des conditions de stress, (prise de température des chacun des accueillis, désinfection perpétuel du matériel, jouets... Sans mesure de protection, alors que pour certaines leurs maris sont en télétravail pour justement éviter toutes contaminations, où est la logique.

Mesdames/Messieurs, sous prétexte que comme nous sommes chez nous, nous sommes plus à même de respecter les consignes de sécurité, il n'en est rien, ce n'est pas 4000 lavages de mains dans la journée, tousser dans son coude ou autre qui évitera les contaminations, comme l'a dis notre chez PREMIER MINISTRE " il est difficile pour un enfant de respecter les mesures d'hygiènes".

Avez vous déjà essayez de mettre un masque sur un bébé de 9 mois qui bave partout?

Il est avéré que les enfants sont porteurs sain du virus, que ce virus se transmet par les postillons, œils et mains, avec des enfants en bas âges, MESDAMES/MESSIEURS, LE RISQUE DE CONTAMINATION EST INÉVITABLE !

Pour RAPPEL : L'assistant(e) maternel(le) a une obligation de résultat en matière de sécurité et une obligation de moyens en matière de santé.

Aujourd'hui nous avons besoin de directives claires et précises face à cette situation exceptionnelle afin de pouvoir satisfaire nos obligations.

Pourquoi devrions nous prendre le risque nous aussi Assistant(e)s maternel(le)s indépendantes professionnel et agréé(e), d'accueillir des enfants potentiellement porteur du virus, au risque de contaminer nos enfants alors que les écoles sont fermées et nos enfants seront à domicile !  

4000 lavages de mains et désinfection dans la journée ne suffiront pas! Nous ne sommes pas équipés pour ça !

Vous, Mesdames/Messieurs, vous parlez d'un commun accord avec les parents employeurs pour ne pas accueillir les enfants ! Tout le monde sait qu'aucuns parents n'acceptera de ne pas confier son enfant durant 14 jours à l'assistante maternelle et de la payer quand même. Ça ça n'existe pas, refuser c'est déduire! Aux risque de créer des tensions avec le parents employeurs voir même de se faire licencier!

Avec vos textes où vous jouez sur les mots, vous nous imposez de prendre des risques, car quand vous êtes payé plus ou moins 3 euros de l'heure, vous ne pouvez pas vous permettre de refuser un accueil !

Le maintien de salaire se doit être pour tout le monde, surtout quand il s'agit de la même profession, seul le statut change.

A chaque appel téléphonique de vos intervenants, une réponse différente et toutes sont incohérentes.

On se doit d'être disponible pour pallier aux fermetures des creches... NON JE REFUSE de mettre ma famille en danger, de prendre le risque de perdre mon travail pour des décisions qui ne sont pas les miennes !

On ne peut pas accepter ça!

STOP aux laisser pour compte.

Âgée de 20 ou 60 ans, bonne ou mauvaise santé nous sommes toutes et tous concernés, tous touchés, accueillir c'est se mettre en danger !

Nous les petites mains de France, nous préparons les petits d'aujourd'hui à devenir les acteurs de demain mais malade nous ne servirons à rien.

Le virus n'a pas de frontières et bientôt il touchera la France entière, d'autres collègues seront aussi en danger !

Nous demandons à ce que toutes les Assistant(e) Maternel(le) Indépendant(e) de France, soit inscrite au même tire que les Assistant(e)s Maternel(le)s des crêches familiales, mairies, MAM, structure Multi-accueil..., dans les Arrêtés Préfectoraux ainsi que dans l'Article R2324-17 de la Convention collectives qui régissent notre métier !

MERCI!

LES ASSISTANTES MATERNELLES DE FRANCE.