Petition Closed
Petitioning Président de la République Française Monsieur le Président François Hollande and 2 others

Conditionnez les #AidesALaPresse au respect de la déontologie!


Conditionnez les aides à la presse au respect d'une charte de déontologie commune à tous les journalistes!

La fausse mère porteuse de Calais: un témoignage non vérifié, diffusé par le Parisien puis repris dans tous les médias : presse, radio, télé, internet. Diffusion d'une photographie présentant par erreur un homme comme le meurtrier d'Elodie Kulick dans la presse puis à la télévision. La situation du Vénézuela présentée avec une succession d'erreurs lors d'un reportage télévisée:  80% de la population en dessous du seuil du pauvreté alors que ce taux est de 28,5%. Le djihadiste malien de 2013 en photo dans la presse était en fait un opposant tchadien de 2007. Couvertures de magazines racoleuses, sexistes, islamophobes...

Ces affaires sont révélatrices des nombreuses dérives des pratiques journalistiques :  recherche effrénée du scoop, manque de temps et de moyens pour enquêter, appauvrissement des contenus, information-communication, connivence avec les milieux politiques, économiques…

Conséquence : 76% des Français n’ont plutôt pas ou pas confiance du tout dans les médias. (Source CEVIPOF Décembre 2012). Un constat accablant alors que l’information est un enjeu démocratique. Les citoyens doivent disposer d’une information fiable, contradictoire, mise en perspective, compréhensible et accessible à tous.

A l’heure où une réflexion est engagée sur les modes d’attribution des aides à la presse, faisons-nous entendre. La Ministre de la Culture, Madame Aurélie Filippetti, pilote le dossier. "Un groupe de travail, coordonné par M. Roch-Olivier Maistre, rendra ses conclusions d'ici fin avril pour proposer une réforme de leur répartition, a annoncé le ministère." 

En février 2013, dans son rapport annuel, la Cour des Comptes a publié un bilan sévère des aides à la presse écrite : coûteuses et inefficaces. Le montant total de ces aides (directes et indirectes) est estimé à 5 milliards d’euros entre 2009 et 2011. Pour information, en 2010, l’Etat a versé 1,8 milliard d’euros aux médias dans leur ensemble : aides directes et indirectes à la presse écrite et en ligne pour « la diffusion, le pluralisme et la modernisation », financement de l’audiovisuel (France Télévisions, RFI, France 24, TV5 Monde, Public Sénat, Chaîne Parlementaire), soutien aux radios locales. 

Ces sommes conséquentes ne peuvent plus continuer à être distribuées sans contrepartie déontologique. Nous préconisons donc de les conditionner au respect d’une charte de déontologie commune à tous les journalistes.

Des textes sont prêts (charte du Syndicat National des Journalistes de 2011 ou le travail de synthèse de l’Association de Préfiguration d'un Conseil de Presse, liens ci-après). Rassemblons tout le monde sur leurs bases, signons un compromis et trouvons collectivement la manière d'organiser le suivi.

Nous invitons tous les citoyens, associations, qui se retrouvent dans ces préoccupations à signer, partager, diffuser cette pétition. Nous souhaitons une réconciliation des citoyens et des journalistes et sommes convaincus que c'est un moyen d'y parvenir.

Merci.

Les Indignés du PAF

Nos contacts...

mail: lesindignesdupaf@gmail.com

sur FaceBook et Mediapart "Les Indignés du PAF"

sur Twitter @IndignEsDuPAF

Les chartes...

Charte de 1918 : http://www.journalisme.com/images/stories/pdf/charte_1918.pdf

Charte du SNJ 2011 : http://www.snj.fr/IMG/pdf/Charte2011-SNJ.pdf

Travail de synthèse de l’APCP (fichier téléchargeable sur cette page) :http://apcp.unblog.fr/pourquoi-un-conseil-de-presse/

Sur les aides à la presse...

Article de Jean-Luc Martin-Lagardette :http://www.ouvertures.net/letat-soutient-fortement-les-medias-et-la-presse/

Synthèse de la Cour des Comptes : le plan d’aide à la presse écrite 2009-2011http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Rapport-public-annuel-2013

Article de la Tribune sur le plan d’aide à la presse : http://www.latribune.fr/technos-medias/medias/20130212trib000748278/cour-des-comptes-un-plan-d-aide-a-la-presse-couteux-et-inefficace-.html

 

Letter to
Président de la République Française Monsieur le Président François Hollande
Ministère de la culture et de la communication Madame la Ministre Aurélie Filippetti
Collectif citoyen (copie pour information) Les Indignés du PAF
Monsieur le Président de la République,
Madame la Ministre,

En pleine réflexion de la commission chargée d’étudier la question des aides à la presse, nous tenions, par la présente pétition, à vous interpeller une nouvelle fois sur l’importance de la qualité de l’information et sur les moyens de l’améliorer.

Les aides à la presse ont pour vocation de soutenir un secteur qui remplit un rôle essentiel dans notre fonctionnement démocratique, celui d’informer. Différentes chartes ont été rédigées au cours du temps pour fixer des repères sur le travail des journalistes (celles de 1918, de 1971 dite de Muniche, celle du SNJ de 2011), un travail de synthèse très intéressant a été réalisé par l’APCP (Association de Préfiguration d’un Conseil de Presse). Malheureusement, cependant, les médias n’ont pas tous signé une de ces chartes, loin de là, et de nombreuses entorses aux principes fondamentaux qui y sont édictés existent dans la pratique.

Depuis maintenant plus d’une année, les Indignés du PAF organisent des débats, rencontrent des associations, des professionnels, des élus et interpellent les rédactions quand c’est nécessaire. Nous tenions à attirer l’attention du groupe de travail coordonné par Monsieur Roch-Olivier Maistre sur un acte symbolique et structurant : conditionner les aides à la presse au respect d’une charte de déontologie commune à tous les journalistes. Bien évidemment, cette mesure à vocation à dépasser largement le domaine de la presse écrite pour s’étendre à tous les médias.

Le dernier baromètre du CEVIPOF est très parlant quant à la confiance des citoyens envers les organisations. Arrivent en bons derniers les médias… et les politiques. Il est temps d’inverser la tendance. Nous sommes convaincus qu’une dynamique vertueuse peut être enclenchée par la mise en avant d’une charte unique et commune. Son existence créera, en effet, un socle de réflexion solide pour la nécessaire réforme du secteur et l’organisation d’une médiation positive avec les citoyens.

Nous espérons avoir le plaisir de vous rencontrer pour développer nos idées avec vous et vous prions, dans cette attente, Monsieur le Président, Madame la Ministre, de bien vouloir agréer l’expression de nos plus sincères salutations,

Les Indignés du PAF, amoureux de l'info