NON à l'embargo et les sanctions économiques de la CEDEAO contre les populations maliennes

NON à l'embargo et les sanctions économiques de la CEDEAO contre les populations maliennes

0 haben unterschrieben. Nächstes Ziel: 500.
Bei 500 Unterschriften wird die Petition mit höherer Wahrscheinlichkeit in den Empfehlungen gelistet!

Djouroukoro Diallo hat diese Petition an Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest und gestartet.

Nous disons « non » à l’embargo décrété par la CEDEAO contre le Mali depuis la démission du Président Ibrahim Boubacar Kéita le 18 août 2020. Nous prions les Présidents de la CEDEAO de ne pas créer une source d’injustice contre leurs propres peuples, car les conséquences de cet embargo sont catastrophiques à tout point de vue pour le Mali ainsi que pour que toute la sous-région. Nous leur demandons de ne pas être complices de non-assistance à un peuple en danger. Nous vous prions humblement de reconnaitre et respecter la souveraineté du Peuple malien et son droit à l’existence, mais aussi et surtout celui à l’auto-détermination et à l’indépendance tout court.

Nous recommandons :

1.    L’annulation diligente de toutes les mesures et sanctions prises contre le Mali ;

2.      La réouverture diligente de toutes les frontières terrestres et aériennes entre le Mali et les autres pays de la sous-région pour assurer et garantir la libre circulation des personnes et de leurs biens dans toute la sous-région ;

3.      La réouverture de la banque de la CEDEAO au Mali pour assurer le bon déroulement des accords financiers entre le Mali et l’organisation sous-régionale et le fonctionnement adéquat de l’économie malienne ;

4.      Le soutien militaire à l’armée malienne à travers des troupes de la CEDEAO qui interviendraient directement auprès de l’armée malienne sur le terrain dans la lutte contre le terrorisme international ;

5.      L’application de la charte de la CEDEAO sur la bonne gouvernance dans le but d’ouvrir des enquêtes et un audit sur toutes les malversations financières pendant les 7 années du régime du Président démissionnaire Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita ;

6.      L’arrestation immédiate de tous les membres du régime du Président démissionnaire Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita et leur mise à disposition de la justice malienne ;

7.      L’interdiction d’entrée de tous les membres du régime du Président démissionnaire Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita dans vos pays respectifs ;

8.      L’activation du dispositif communautaire et international de gel des avoirs du Président démissionnaire Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita et de ses proches ;

9.      L’ouverture diligente d’une enquête sur les tueries et crimes commis lors des manifestations du M5-RFP à Bamako (les 10, 11, 12 et 13 et ultérieurement suite du décès des blessés) par la cour de justice de la CEDEAO ;   

10.   La mise en place d’une Horloge des Dettes, Dépenses et Créances dans chaque pays de la CEDEAO ;

11.   Et finalement, l’accompagnement du peuple malien dans le processus de transition enclenché suite à la démission du Président Ibrahim Boubacar Kéita.

0 haben unterschrieben. Nächstes Ziel: 500.
Bei 500 Unterschriften wird die Petition mit höherer Wahrscheinlichkeit in den Empfehlungen gelistet!