Victoire

La CSDM doit préserver le jardin de l’École St-Barthélemy dans son état actuel

Cette pétition a abouti avec 1 620 signatures !


Depuis plus de 10 ans, les professeurs, les élèves, les parents et le Conseil d’établissement de l’École St-Barthélemy, une école internationale accréditée par l’Organisation Baccalauréat international (IB) et par la Société des écoles du monde du BI du Québec et de la francophonie (SÉBIQ), ont imaginé, semé, entretenu, animé et aimé leur espace vert aménagé en jardin. Chaque année, les enfants mettent en terre leurs pousses que les parents bénévoles s’affairent à arroser tout l’été afin que tous puissent récolter à la rentrée le fruit de leur travail. Des fleurs, des carottes, des herbes fraiches distribuées à la sortie des classes et des cohortes de jeunes qui ont appris l’importance de la terre, la fierté de la cultiver et le bonheur de collaborer. De plus, cet îlot de fraicheur accessible pendant les récréations est un outil inégalé pour développer plusieurs compétences du programme international, entre autres la capacité d’effectuer des actions responsables, de développer la souplesse, la persévérance et la confiance dont ils auront besoin pour comprendre le monde, y évoluer efficacement et y apporter des changements.

Depuis quelques années, nous savions que la cour côté sud allait devoir être décontaminée (vieux réservoir d’huile qui avait coulé il y a plusieurs années) et réaménagée. Cette situation avait obligé le comité cour verte à faire faire une caractérisation du sol de l’espace potager (côté nord) afin de nous assurer que la terre était saine. Ce qui nous avait été confirmée en mai 2015 par les experts de Cima+. Le comité cour verte a parallèlement accumulé des sous à force de levée de fonds afin de participer au réaménagement de la cour dans une perspective écoresponsable qui allait répondre aux besoins des enfants. C’est en début d’année 2017 que le comité a été rencontré par l’équipe du Service des ressources matérielles de la CSDM. Nous avons alors appris que c’est toute la cour, incluant le jardin, qui allait être rénovée. Nous avons alors partagé nos demandes et nos inquiétudes quant au jardin et à la préservation de l’espace et de sa vocation. Nous avons cherché des solutions plus économiques en faisant appel à des fournisseurs qui avaient envie de participer à ce beau projet. Malheureusement, le 3 avril dernier, l’équipe de la CSDM et la direction de l’école nous annonçaient qu’ils avaient fait une nouvelle étude qui affirmait que le sol du jardin était impropre à la consommation puisque de type AB. Selon eux, cette catégorie de sol ne permet pas de cultiver des plantes comestibles. Pourtant, plusieurs experts affirment que ce type de sol est tout à fait sécuritaire. La majorité des jardins communautaires de la ville sont de ce type. Les responsables de la CSDM nous ont informé qu’à moins que nous ne déboursions une rondelette somme de plusieurs dizaines de milliers de dollars pour décontaminer cet espace et le réaménager, la solution actuelle allait consister à remplir le jardin de gravier à la fin des travaux. Vraiment ? Nous avons demandé à la direction puis à la CSDM de nous fournir les documents relatifs aux résultats de cette nouvelle étude, sans succès. Nous lui avons aussi demandé de nous détailler ce budget de plusieurs dizaines de milliers de dollars, toujours sans succès. Pour toute réponse, on nous a signifié que le bâtiment et la cour étaient propriétés de la CSDM et que donc, l’école n’avait pas voix au chapitre. Le comité cour verte, les professeurs, les parents et les enfants de l’École St-Barthélemy demande à la CSDM de préserver le jardin dans son état actuel pour ainsi poursuivre sa vocation éducative, sociale et communautaire. Le jardin est un exemple que la CSDM devrait avoir envie de répliquer et non de détruire.

Ajout 24 avril 2017:

La solution que l'on nous propose : du gravier et des bacs de bois. Nous trouvons cette solution peu pratique, car nos plantations devraient être arroser tous les jours et cela rendrait le jardinage moins accessible pour les enfants. Nous avons demandé à la CSDM de nous fournir la nouvelle étude du sol du jardin. Nous avons reçu les résultats d’analyse mais sans les avis des experts et l’ensemble du rapport.



Comité compte sur vous aujourd'hui

Comité COUR VERTE a besoin de votre aide pour sa pétition “Commission Scolaire de Montréal: La CSDM doit préserver le jardin de l’École St-Barthélemy dans son état actuel”. Rejoignez Comité et 1 619 signataires.