POUR LE RETRAIT DE LA CARTE DE PRESSE DE #PASCALPRAUD et #ÉLISABETHLÉVY

POUR LE RETRAIT DE LA CARTE DE PRESSE DE #PASCALPRAUD et #ÉLISABETHLÉVY

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
nicolas BERTAUDIÈRE a lancé cette pétition adressée à Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels (CCIJP) (Président titulaire - Alexandre LINDEN - Cour de cassation Conseiller honoraire) et à

Si chaque chaine privée est en droit de mettre à l'antenne les journalistes, chroniqueurs et polémistes qu'elle souhaite ; nous sommes en droit, auditeurs et téléspectateurs - de part le fait que ces journalistes bénéficient via leur carte de presse de nombreux avantages, notamment fiscaux - de demander au #CCIJP, de retirer leur #CarteDePresse à ceux qui ne respectent pas la déontologie Journalistique.

#PASCALPRAUD, qui se dit journaliste sur #CNews nous à clairement démontré son manque de déontologie aux relents misogynes, lors de son émission du 6 mai dans laquelle il recevait #CLAIRENOUVIAN, militante écologiste - fondatrice de l’association Bloom.

Pour vous laisser juger, voici les videos SANS montage :

https://youtu.be/rQzWHuf4Hmk

https://youtu.be/_SpF28eW_aA

Si #PASCALPRAUD et #ÉLISABETHLÉVY ont le droit de revendiquer un "journalisme d'Opinion", ils doivent cependant etre soumis aux règles déontologiques du Journalisme, qui permettent le débat. « Hystérique », « folle », « religieuse », « ridicule », « sectaire », tous les poncifs misogynes sont l'exemple flagrant qu'ils sont incapables d'exercer la profession qu'ils revendiquent.

Pour rappel, voici la Charte d’éthique professionnelle des journalistes
établie par le SNJ, 1918/38/2011 : http://www.snj.fr/content/charte-d’éthique-professionnelle-des-journalistes  (on doute clairement que M PRAUD et Mme LEVY en soient signataires).

Si la liberté d'expression est à préserver de toutes nos forces, nous ne pouvons accepter que l'État délivre des Cartes de Presse permettant notamment des déductions d'impôts importantes à des personnes ayant un discours de ce type, quels que soient les invités. 

Leur Carte de Presse et les avantages qui y sont liés, financés par l'État via nos impôts, doit donc leur etre retirée, au minimum suspendue.

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !