Non à l'expulsion de Bourama ! Dernières nouvelles

0 a signé. Allez jusqu'à 15 000 !


Adressée à Monsieur le Préfet d’Ille et vilaine 

Seulement 1 MOIS 1/2 pour AGIR !

Une bonne nouvelle nous est parvenue …La demande d’aide juridictionnelle faite par l’avocate de Bourama, a permis d’obtenir un sursis d’à peine quelques semaines.…du 13 octobre à …Décembre ! C’est mieux mais c’est encore si court.

Un collectif se mobilise.

Continuez à soutenir Bourama ! Partagez de nouveau la pétition et n’hésitez pas à contacter le COLLECTIF :17septembre2018@gmail.com

Nous sommes presque à 10 000 signatures. Visons les 20 000 !

Plus la jauge monte, plus Bourama s’accroche !

Tous ensemble, tous solidaires !

 

Bourama, jeune guinéen, âgé de 20 ans, est sous le coup d'une décision de la préfecture d'Ille-et-Vilaine de refus de séjour assorti d'une obligation de sortie du territoire français avant le 13 octobre 2018.

Arrivé seul en France, il y a 5 ans, à l'âge de 15 ans, il a été pris en charge par l'Aide Sociale à l'Enfance (gérée par le conseil départemental) et a pu poursuivre sa scolarité à Rennes puis à Tinténiac où il a obtenu son baccalauréat professionnel de logistique et transport (diplôme d'Etat). 

Il a résidé 2 ans à Miniac Morvan et, suite à un CDD concluant, il a obtenu un CDI à un poste correspondant à sa formation dans une entreprise à Dol-de-Bretagne où il réside maintenant.

Il est parfaitement intégré à la vie sociale et culturelle de la ville et s'est lié d'amitié avec des habitants de tous âges et de tous horizons.

Nous, ses amis, nous opposons formellement à cette décision injuste. 

Nous, ses amis, appelons à une résistance citoyenne au nom de la tradition d'accueil de notre pays. 

Nous, ses amis, appelons à signer cette pétition afin que Bourama puisse poursuivre, ici, en France, la vie qu'il est en train de se construire. 

Seule une mobilisation d'envergure permettra de faire annuler cette décision contestable (à noter un acharnement particulier sur son cas) et ainsi permettre à Bourama de rester parmi nous.

 Un collectif se mobilise, nos coordonnées : 17septembre2018@gmail.com



Annie compte sur vous aujourd'hui

Annie LE GOFF a besoin de votre aide pour sa pétition “Comité de soutien à Bourama: Non à l'expulsion de Bourama !”. Rejoignez Annie et 10 506 signataires.