Adressée à CNRS et 1 autre

NON à l'arrêt de la recherche du Vaccin contre le SIDA par le CNRS

130
signataires

Le CNRS aurait ordonné au laboratoire Biosantech d'arrêter les travaux scientifiques et les communications relatives au TAT-OYI, le vaccin anti-sida dont les tests donneraient des résultats présentés comme particulièrement encourageants. 


Nois demandons la reprise de la recherche relative au TAT-OYI !

le CNRS de ne doit pas céder face aux laboratoires pharmaceutiques qui profitent de cette situation et entravent la recherche d'un vaccin contre le VIH !

Erwan Loret, principal responsable des études concernées, a exprimé sa « déception ». Corinne Treger est, elle, allée plus loin et a évoqué « d'autres intérêts que ceux des malades ». « On n'a jamais été si proches du but, seulement voilà, ces recherches sont aujourd'hui coupées par la décision du CNRS. Et nous ne pouvons pas passer en phase II/b de notre essai clinique (...) pour observer une éventuelle étape de guérison fonctionnelle », a regretté la présidente du laboratoire, citée par 20 Minutes.

Et la présidente du laboratoire de souligner au passage que cette trithérapie génère « un chiffre d'affaires annuel en constante augmentation, de 19 milliards d'euros, pour de très gros laboratoires" 

Cette pétition sera remise à:
  • CNRS
  • Ministre des Affaires sociale, de la Santé et des Droits des femmes
    Marisol Touraine


    yannick BURRI a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 130 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    yannick compte sur vous aujourd'hui

    yannick BURRI a besoin de votre aide pour sa pétition “Cnrs: NON à l'arrêt de la recherche du Vaccin contre le SIDA par le CNRS”. Rejoignez yannick et 129 signataires.