@CNOM: La désinformation et la banalisation des violences sexuelles faites aux enfants continuent, stop aux propos criminels de certaines "célébrités" !

Pétition fermée

@CNOM: La désinformation et la banalisation des violences sexuelles faites aux enfants continuent, stop aux propos criminels de certaines "célébrités" !

Cette pétition avait 649 signataires

MTR MONDE REGARD a lancé cette pétition adressée à Conseil National de l'Ordre des Médecins (Conseil National de l'Ordre des Médecins)

La désinformation et la banalisation des violences sexuelles faites aux enfants continuent, stop aux propos criminels de certaines "célébrités" !

C'est au tour du gynécologue Sylvain Mimoun de se moquer des droits de l'enfant et de banaliser les violences sexuelles faites aux enfants en faisant l'apologie de la pédocriminalité dans un article qu'il a rédigé cette semaine sur le site participatif "Le Plus" du Nouvel Observateur intitulé «Il n’y a pas d’âge pour son premier rapport sexuel».

Le médecin revenait sur les propos de Chris Brown qui confiait avoir perdu sa virginité à l'âge de 8 ans.

Comme vous pourrez le constater, même si l'article a été retiré, le gynécologue assume ses propos : http://www.20minutes.fr/societe/1235289-20131011-gynecologue-parisien-accuse-faire-lapologie-pedophilie-article

Nous le rappelons à nouveau, les conséquences des violences sexuelles faites aux enfants sont multiples sur leur vie intime, sexuelle, de couple, professionnelle et leur santé. De nombreuses études scientifiques, témoignages, ouvrages l'expliquent et le prouvent très clairement : 56% à 80% des victimes nécessitent des soins, soit l'immense majorité (Dufour et al 2000).

La Haute Autorité de santé le reconnaît : "La gravité des séquelles sur la santé physique (troubles du comportement alimentaire, addictions…), sur le développement psychique (dépression, pulsions suicidaires…) et sur la vie sociale des victimes (peur des autres…) fait de l'inceste un enjeu sanitaire et sociétal majeur."

Le Dr Mimoun illustre ses dires en prenant pour exemple les propos de Daniel Cohn-Bendit, est-ce ainsi qu'il justifie de tels propos criminels?

Nous demandons que le CNOM sanctionne sévèrement toute personne faisant l'apologie de la pédocriminalité !

S'informer sur les conséquences des violences sexuelles durant l'enfance (études, témoignages, articles...) : www.crifip.com

Pétition fermée

Cette pétition avait 649 signataires