NON À LA PROLIFÉRATION DES SQUATS À CLAMART (92140) !

0 a signé. Prochain objectif : 100 !


NON À LA PROLIFÉRATION DES SQUATS À CLAMART (92140) !
 
OUI AU RESPECT DU DROIT DE PROPRIÉTÉ 

OUI À L'EVACUATION DIGNE ET HUMAINE DES SQUATTEURS
 
OUI AU RESPECT DE LA SECURITÉ DES BIENS, DES CLAMARTOISES & DES CLAMARTOIS 
 
 
Ce n’est pas la première fois que des riverains Clamartois se plaignent de l’installation de squats « présumés dangereux » dans la ville de Clamart (92140) et il s’agit assurément du ÉNIÈME de TROP.

Que dire de la sécurité des biens, des Clamartoises et des Clamartois ? Que dire du respect du droit de propriété ? Que dire vraiment des consignes de sécurité sanitaire à l’heure du Covid-19 toujours aussi actif dans nos villes et dont les victimes ne se comptent plus ?
Rien si ce n’est un dédale de constats, de plaintes et de doléances dont l’ignorance, l'omission et l’inaction de son Maire risquent fort bien de compromettre la tranquillité de ses concitoyens.
Un procès-verbal provisoire en date du 8 juillet 2019 a fait état d’un squat au 121, rue des Roissys à Clamart. D’après nos sources, un autre squat récent aurait été signalé avenue Adolphe Schneider faisant le désarroi de ses riverains. Et le dernier, a été constaté au 14, rue de Versailles à CLAMART suscitant toutes les inquiétudes d’un quartier habité par des familles et animé par des commerces divers.

La ville de CLAMART serait-elle devenue le nouveau fief des squatteurs et des marchands de sommeil ? Il faut croire que OUI.

Dans la journée du dimanche 16 août 2020, un groupe d’individus équipé d’outils tranchants et de marteaux s’est introduit avec violence et acharnement dans un immeuble du 14, rue de Versailles à Clamart. Après avoir scié la chaîne de sécurité du portail, l’entrée murée du bâtiment est partie en éclat sous les coups de masse des malfaiteurs, vacarme assez audible et suffisamment inquiétant pour déclencher les premiers appels à la police nationale.
Ils étaient 6 à leur arrivée. Aujourd’hui, ils seraient près de 60 squatteurs si ce n’est plus et parmi lesquels se trouveraient de jeunes enfants au beau milieu des gravats et des déchets.

Malgré les signalements à la police nationale, les dépôts de main courante et enregistrements de procédures, les squatteurs logeraient toujours à la même adresse et le Maire de Clamart semblerait bien mutique. Les courriels ainsi que des courriers recommandés qui lui ont été adressés sont toujours sans réponse... 
Pendant ce temps, le nombre de squatteurs ne cesse d'augmenter (60 aujourd’hui et demain très probablement 200 voir 300 individus au regard de la capacité d’accueil de ce bâtiment) et les riverains, bien impuissants, sont les biens tristes victimes de scènes qui se répètent à l’arrivée de tout nouveau squat, des immondices insoutenables passant de la défécation à l’air libre des squatteurs à l’odeur pestilentielle d’urine, jusqu’à la multiplication des ordures laissant présager la propagation imminente de rongeurs et la recrudescence des maladies liées à l’imprudence sanitaire des occupants.

Et ça ne s’arrête pas là, l’énergie ainsi que l’eau sont détournées par les squatteurs et volés sur les réseaux communaux. Qui paiera la facture ?
 
Ce squat constitue une menace réelle pour la sécurité et la tranquillité des résidents mais également pour la pérennité des commerçants de la rue de Versailles qui regroupent le long de sa voie des restaurants accueillant chaque jour des familles et leurs enfants, une clientèle locale de bureaux et un club de sport très réputé. La fréquentation de ces établissements risque bien de pâtir gravement de l’inaction de son Maire alors que ces commerces ont déjà bien assez souffert de leur fermeture prolongée en raison des mesures de confinement.
 
Afin que les anciens et les nouveaux Clamartois  n’aient pas pour nouveaux voisins des SQUATTEURS,
 
Afin de retrouver la sécurité et la tranquillité au sein de notre ville,
 
MOBILISEZ-VOUS & SIGNEZ SANS ATTENDRE LA PETITION ! Demandons dès maintenant au Maire de Clamart et au Préfet des Hauts-de-Seine l’évacuation digne et humaine des squatteurs au 14, rue de Versailles à CLAMART (92140).
 
 
 
https://allianceplainesud.fr/petition-non-a-la-proliferation-des-squats-a-clamart-92140/