USINE EIF: Ne laissons pas des intérêts privés décider de l'avenir DES MURS A PÊCHES !

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


REHABILITATION DE L’USINE EIF: Ne laissons pas des intérêts privés décider de l'avenir des Murs à  Pêche ! 

Nous, citoyennes et citoyens montreuillois souhaitons interpeller les candidates et candidats aux élections municipales sur le projet de réhabilitation de l’ancienne Usine EIF dans les Murs à pêches et notamment aux conséquences des travaux de dépollution du site.

Nous sommes nombreux avoir accueilli positivement l’idée de la réhabilitation de ce site et de sa nécessaire dépollution.

Initialement présenté comme un projet réalisé avec les acteurs présents sur le site et « en  concertation les montreuilloise et montreuillois », force est de constater que nous avons été tenus à l’écart des véritables enjeux. Tout au mieux avons nous été conviés à quelques réunions d’informations. Nous avons été choqués d’apprendre que le projet retenu impliquait la vente de l’usine et de parcelles de murs à pêches à Urbanera, une filière de Bouygues Immobilier et qu’il prévoit la construction 83 logements sur un espace aujourd’hui végétalisée. L’argument selon lequel, il faudrait sacrifier une partie des murs à pêches pour rendre ce projet économiquement viable n’a jamais été argumenté de façon chiffré. On prétend sauvegarder un espace vert en le bétonnant. A l’heure où la question du réchauffement climatique s’impose au coeur de nos villes, cela nous semble un raisonnement d’un autre âge.

Où en est-on aujourd’hui? Depuis plus d’un an, c’est le silence radio. Une majorité des acteurs présents sur le site s’opposent au projet dans sa forme actuelle. Le voisinage n’a reçu aucune nouvelle information sur les travaux de dépollution et leur potentiel nuisance. La DRIEE (Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie) reconnait pourtant qu’ils vont générer des « nuisances potentiellement notables ».

Nous tenons a rappeler notre attachement à ce site exceptionnel que sont les Murs à pêche. Il fait l’identité passée, présente mais aussi futur de notre ville. Depuis quelques années la politique de sauvegarde de ce site et son avenir mobilise de plus en plus. La réhabilitation de l’usine EIF est une formidable occasion pour donner un nouvel élan à cette politique. Ne gâchons pas cette chance. Les mûrs à pêche sont un bien commun. Ne laissons pas des intérêts privés décider de leur avenir. C’est pourtant ce que l’actuelle situation laisse craindre.

C’est pourquoi, nous demandons:

- La remise à plat du projet EIF, autours d’un projet qui sauvegarde la particularité de ce site et intègre véritablement les différents acteurs (élus, associations, habitants…).

- La transparence sur les opérations de dépollutions envisagés (état de la pollution de sols, technique envisagées, calendrier, impact et risque sanitaires pour le voisinage…).

C’est maintenant qu'il faut poser toutes ces questions et ne pas mettre les citoyens devant le fait accomplie de choix dont nous mesurons mal les conséquences. Une fois le site détruit, il sera trop tard. Concernant les travaux de dépollution, il s’agit dune véritable question santé publique.

Nous appelons l’actuelle municipalité à communiquer sur ce sujet avant les prochaines élections municipales, en organisant une réunion publique. Nous demandons également aux différentes listes de prendre une position claire sur l’ensemble de ces questions. Comment sinon permettre à nous, citoyennes et citoyens, de nous faire une idée claires des engagements de chacun et de voter en connaissance de cause ?