Faisons de ces législatives un référendum contre la loi Travail

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Il y a un an, le Gouvernement Hollande faisait passer en force la Loi Travail, commençant ainsi une dérégulation du monde du travail au seul profit du Patronat. Le nouveau Président de la République, Emmanuel Macron, était de ce gouvernement qui a fait ce coup de force contre le monde du Travail.  Loin de voir les priorités que le monde actuel impose (urgences écologique, hôpital malade,….), M. Macron préfère commencer par s’attaquer une fois de plus au code du Travail, en voulant le détruire par une loi Travail 2 mise en place par ordonnance Gouvernementale. 

 Nous, Syndicalistes Insoumis, portons haut et fort le programme l’Avenir en commun, dans lequel sont défendues de nouvelles lois pour renforcer le code du travail, pour appliquer réellement les 35h et tendre vers les 32, pour créer de nouveaux droits collectifs des salariés… Alors, nous appelons tous les insoumis, tout le monde syndical, toute la gauche de progrès social et tous les citoyens, à faire de ces élections législatives, un référendum contre les Lois Travail du dernier gouvernement et projetées par le nouveau Président. Mais surtout un référendum pour que les droits et protections des salariés soient renforcées. Alors, les 11 et 18 juin, nous appelons à ce qu’une majorité de députés France Insoumise soit envoyée à l’Assemblée Nationale pour faire comprendre au Président de la République que nous ne voulons toujours pas de sa loi Travail !

 

 

 

Premiers signataires :

 

  • Karine Monségu, Syndicaliste Insoumise Air-France, Candidate sur la 2ème circonscription de l’Oise.
  • Philippe Juraver, Ancien Syndicaliste RATP, Secrétaire National du Parti de Gauche en charge des entreprises et des luttes sociales, Porte-Parole de Jean-Luc Mélenchon auprès des Luttes, candidat de la France Insoumise aux législatives sur la 6ème Circonscription de l'Essonne.
  • Kevin KIJKO, Cheminot Militant et Syndicaliste Insoumis, Responsable du Cercle Cheminots du Parti de Gauche, Co-Secrétaire du Comité Toulousain du Parti de Gauche, Référent Luttes auprès de Philippe Juraver.
  • Mehdi Kemoune, Syndicaliste Insoumis Air-France, Chef de Cabine, Orateur National de la France Insoumise, candidat sur la 15ème circonscription de Paris.
  • Lionel Burriello, Syndicaliste Insoumis, responsable syndical Arcelor Mittal Florange, candidat de la France Insoumise sur la 8ème circonscription de Moselle.
  • Sylvie Espagnolle, Syndicaliste Insoumise Pôle Emploi, Candidate France Insoumise aux législatives sur la 5ème circonscription de Haute-Garonne.
  • Jérôme Schmitt, Secrétaire National d’une Fédération syndicale l’énergie, travailleur du nucléaire, Candidat de la France Insoumise sur la 6ème circonscription du Loiret.
  • Olivier Balzer, Douanier Insoumis, responsable syndical national, trésorier du comité Sud-Toulousain du Parti de Gauche, Directeur de campagne de la France Insoumise sur la 7ème circonscription de Haute-Garonne. 
  • Thomas Domenech, Syndicaliste Insoumis à Pôle-Emploi, candidat de la France Insoumise sur la 2ème circonscription du Tarn.
  • Laurent Courtois, Cheminot et Syndicaliste Insoumis, Animateur du Cercle Cheminots du Parti de Gauche, Candidat de la France Insoumise sur la 12ème circonscription du Nord.
  • Catherine Fayet, Syndicaliste Insoumise Santé, membre du comité électoral de la France Insoumise.

  • Jérome Flamant, Syndicaliste Insoumis Air-Liquid, Candidat sur la 8ème Circonscription de l’Essonne.
  • Lionel Kozinski, Syndicaliste Insoumis, mécanicien maintenance et Secrétaire CHSCT ArcelorMittal Florange.
  • Christophe Bex, Syndicaliste insoumis Université Toulouse-Jean-Jaurès, Co-secrétaire du Comité Sud-Toulousain du Parti de Gauche, Candidat sur la 7ème circonscription de Haute Garonne.

  • Aurélien Motte, Syndiclaliste Insoumis ex-Sambre-et-Meuse, candidat aux législatives sur la 3ème circonscription du Nord.

 



Syndicalistes Insoumis compte sur vous aujourd'hui

Syndicalistes Insoumis a besoin de votre aide pour sa pétition “Citoyens: Faisons de ces législatives un référendum contre la loi Travail”. Rejoignez Syndicalistes Insoumis et 532 signataires.