Chat torturé à Draguignan : pour que justice soit rendue !

Lors de la nuit du 30 au 31 mai 2017, un chat a été odieusement mis à mort par une bande de criminels dans le centre de Draguignan. Soumis aux pires tortures, le calvaire du pauvre animal n’avait aucun autre but que celui de satisfaire la soif de sang de ses assassins.

Chevelu était un chat errant. Il était nourri généreusement par les bénévoles de l’association des amis des chats de Draguignan. Adopté auprès d’une famille avant d’être abandonné, il était affectueux et n’éprouvait aucune méfiance envers l’homme. C’est malheureusement son amour pour le genre humain qui l’a condamné à mort ce soir-là. Après une nuit de supplice, c’est seulement au petit matin qu’une dame et son fils eurent le malheur de découvrir le corps mutilé et inerte du jeune chat Chevelu. Vision morbide…

Les détails barbares de cette mise à mort furent assez relayés pour que j’évite d’y revenir ici. C’est pourtant l’insoutenable cruauté des sévices subis qui ont agi sur moi comme un électrochoc, d’autant plus que l’odeur du sang était proche… Car cela se passait dans « ma » ville ! Le sang versé par ce chat errant, dans mon cas, c’était la goutte de sang de trop, celle qui fait déborder le vase et le vase, c’était la France de 2017, où le quotidien se résume désormais à attendre les prochaines victimes entre deux vagues d’attentats.

Mon engagement jusqu’ici était total mais tout autre, uniquement Artistique. Si je ne m’étais jamais « engagé » jusque-là – c’est-à-dire que je n’avais jamais milité pour aucune cause en étant encarté sous un parti ou une association – je n’ai jamais pourtant été dénué de convictions : la cause animale me touche depuis l’enfance, et je ne me souviens pas avoir vécu un jour sans animaux. Sur un coup de tête, je créai donc une page facebook pour que justice soit rendue puis, suivant le conseil d’une amie, une pétition sur change.org.

Sous l’impulsion de collectifs de défense animale, des manifestations s’organisent dans toute la France le samedi 17 juin ; à Draguignan mais aussi à Paris, Marseille, Lorient etc… L’objectif premier étant d’honorer la mémoire de Chevelu mais aussi de faire condamner les coupables car ces actes de cruauté envers les animaux ne doivent plus jamais rester impunis !

Hélas, contrairement aux USA, où les crimes contre les animaux sont classifiés depuis le 1er janvier 2016 comme des crimes de classe A, au même titre que les homicides contre les personnes ; la législation française, elle, reste très laxiste sur le sujet de la souffrance animale : pour la France, l’animal n’est un « être vivant doué de sensibilité » dans le Code civil (nouvel article 515-14) que depuis 2015 ; et il reste considéré comme « soumis au régime des biens ». Auparavant il était considéré comme un meuble (article 528).

Notre législation sur les crimes contre les animaux est obsolète, nous estimons qu’il est grand temps de légiférer en la matière ! Nous souhaitons donc que les assassins de Chevelu se voient infligés une peine ferme et exemplaire, peine qui pourrait faire jurisprudence sur la question de la souffrance animale.

Signez et partagez en masse pour que notre voix soit entendue !

This petition will be delivered to:
  • Monsieur le Maire de Draguignan ; Monsieur le Procureur de la République de Draguignan


    Christopher BIANCONI started this petition with a single signature, and now has 215,388 supporters. Start a petition today to change something you care about.