Non à un pylône GSM près d'une crèche et d'une école à Limelette

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !



La Région Wallonne vient d'octroyer le permis d'urbanisme demandé par la compagnie Ericsson pour son projet d'implantation d'un pylône antenne-relais de l'opérateur Orange, en dépit de l'avis défavorable du Collège de la ville d'Ottignies et des réclamations des riverains.

Ericsson en était à sa troisième tentative puisqu'elle avait déjà présenté un projet en 2016, avec avis défavorable du Collège de la Ville d'Ottignies et contesté par de nombreux riverains, principalement pour deux raisons:
- Le risque d'impact sur leur santé, et notamment sur celle des enfants, plus vulnérables aux radiations, et la très courte distance entre le pylône et la crèche et l'école maternelle et primaire de Jassans.
- Les dégâts paysagers que provoquerait un pylône d'une hauteur de 25 mètres.
Ce premier projet a été finalement refusé par la Région Wallonne.

En 2018, Ericsson présente un deuxième projet avec un léger éloignement du lieu d'implantation du pylône compensé par une hauteur de 36 mètres. Nouvelle contestation des riverains et nouvel avis défavorable du Collège de la ville d'Ottignies. Refus du projet par le Ministre de l'Environnement Carlo di Antonio du Gouvernement de la Région Wallonne.

Là où ça devient surréaliste, c'est qu'en 2019 Ericsson présente un 3ème projet, sans une seule modification par rapport au 2ème, argumentant qu'il a fait une étude approfondie d'alternatives possibles et qu'il n'en a pas trouvées. Lors de la réunion d'information à l'Hôtel de Ville avec l'Échevin de l'Urbanisme et les riverains, le représentant d'Ericsson avoue ouvertement qu'il existerait une alternative à ce pylône, qui serait d'implanter plusieurs petites antennes-relais le long du chemin de fer mais que cette alternative est beaucoup plus onéreuse !! Indignation de la part des assistants à la réunion et nouvel avis défavorable du Collège de la ville d'Ottignies. La fonctionnaire déléguée de la Région Wallonne, contre cet avis défavorable de la Commune et des citoyens et surtout, contre son propre avis défavorable de 2018, puisque le projet résulterait en les mêmes pylône, localisation, hauteur et rayonnement, octroie le permis d'urbanisme à Ericsson !!

Incompréhensible et inacceptable !!!

Le signal du réseau GSM des usagers dans cette zone de Limelette est actuellement satisfaisant. Le but du projet d'Orange, qui ouvre à Ericsson la possibilité d'héberger jusqu'à 9 émetteurs dans leur pylône, est de fournir un signal suffisamment fort que pour que les usagers du train puissent regarder des films en HD sans coupure (!). Le pylône serait placé sur un terrain qu'Infrabel a exproprié pour 1 € symbolique du m2 avec comme seule finalité première l'aménagement des voies du RER...

Le prix à payer pour ce projet win/win Ericsson – Infrabel, en dehors des préjudices économiques des riverains:
- le contournement légal mais politiquement et moralement inacceptable du principe de précaution sur la nocivité des radiations
- le massacre du paysage


Nous demandons dès lors à la Ministre de l'Environnement Céline Tellier, au début de son mandat et issue de la société civile, qu'elle reste à l'écoute de celle-ci et qu'elle prenne par une action claire la défense des citoyens limelettois dont la volonté a été avalisée par l'avis défavorable du Collège de la ville d'Ottignies en refusant ce projet d'implantation. Le Collège va pour cela présenter un recours officiel.
Les citoyens qui ne peuvent se permettre d'engager un avocat spécialisé pour défendre leurs intérêts devant le Conseil d'Etat s'en remettent donc à la saine gestion de la Ministre.