Boues Rouges, ni en mer ni à terre !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 000 !


Depuis 120 ans, l'usine de production d'alumine de Gardanne, près d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), bénéficie d'un droit de rejeter à terre et en mer ses déchets toxiques. Plus de 30 millions de tonnes de boues rouges toxiques ont été ainsi déversées dans les fonds marins du Parc National des Calanques. Plusieurs associations de défense de l'environnement et de riverains dénoncent la toxicité et la radioactivité de ces boues rouges.

Pour Ségolène Royal, "il aurait fallu avoir le courage d'imposer à l'entreprise une mutation du site et une dépollution". "L'entreprise a obtenu une dérogation pour continuer à polluer", a-t-elle ajouté, espérant "qu'il y aura des recours pour que toute la clarté soit faite". "Les dernières enquêtes de l'Anses (Agence française de sécurité alimentaire et sanitaire) ont démontré qu'à l'endroit des rejets, il y avait une contamination beaucoup plus forte aux métaux lourds", une pollution "dangereuse pour la santé", a-t-elle noté.

Merci de signer cette pétition pour demander au gouvernement l'interdiction de rejeter ou de disséminer ces déchets dangereux en mer et à terre.



Olivier Dubuquoy compte sur vous aujourd'hui

Olivier Dubuquoy ASSOCIATION ZEA a besoin de votre aide pour sa pétition “Boues Rouges, ni en mer ni à terre !”. Rejoignez Olivier Dubuquoy et 437 277 signataires.