Ban Horse-Drawn Carriages in Montréal

English Follows

L’accident qui a eu lieu le samedi 28 avril 2012 dans le Vieux Montréal où une femme a été blessée et hospitalisée après que le cheval tirant la calèche dans laquelle elle prenait place ait paniqué, n’était pas surprenant. Dans la nature, les chevaux sont des proies – c’est pourquoi ils sont si facilement effrayés. Bien qu’imprévisible.

Il a déjà été proposé à Montréal dans les années 80 que les cochers qui souhaitent obtenir des permis devraient se soumettre à une évaluation théorique et pratique, planifiée et mise en œuvre par une autorité compétente; cependant, depuis rien n’a été fait. Presque trente ans plus tard, nous attendons toujours que des améliorations soient apportées. Majoritairement, les cochers et propriétaires de chevaux ne respectent pas la règlementation, et les inspecteurs ne veillent pas à ce qu’elle soit appliquée.

Nous avons atteint la limite de notre patience; il est grand temps de retirer les chevaux des rues de la ville, où ils n’auraient jamais dû se trouver de toute manière.

Voici une éloquente citation d’Elizabeth Forel, militante anti-calèches de la ville de New York : « Les chevaux ont toujours été des victimes. On les emmène tout bonnement à la guerre, ou on les tue au travail; on les utilise comme des jouets dans les rodéos, dans les courses ou dans l’industrie inhumaine des calèches urbaines. »

Toronto, Beijing, London, Reno, Santa Fe, Las Vegas, Palm Beach, Paris et d’autres grandes villes ont enrayé l’industrie des calèches dans les zones urbaines et celle-ci est dénoncée à plusieurs endroits dans le monde.

Cette industrie est absolument inhumaine et grandement dangereuse. L’heure est venue d’interdire l’usage des chevaux de calèche à Montréal.

***
On Saturday, April 28, 2012, a woman was injured and hospitalized after the horse pulling the caleche she was riding spooked and ran through the streets of Old Montreal with her in the carriage and no driver. As prey animals, horses spook easily, which makes their presence on city streets dangerous for both the animals and humans.

It was proposed in the 80s that the caleches drivers wishing to obtain a permit were to be subject to theory and practice evaluation organized and led by a competent body, but nothing has changed.
After almost 30 years we are still waiting for improvements which will never come. Horse-drawn carriage owners and drivers often do not comply with the regulations and inspectors fail to have them enforced.

It is time to stop being patient and to finally get the horses off the streets where they never belonged in the first place.

Elizabeth Forel, fellow campaigner in NYC, states "Horses have always been the innocent victims – whether taken to war without a choice and worked to death; or used in rodeos, horse racing or New York City’s inhumane horse-drawn carriage industry."

Toronto, Beijing, London, Reno Santa Fe, Las Vegas, Palm Beach and many other cities have eliminated the carriage trade in urban areas and it is being contested in many places around the world.

This trade is inherently inhumane and dangerous. The time has come to put a ban on the use of the horse-drawn carriages in Montréal.

***

For more information:

https://www.facebook.com/anticalechedefensecoalition

http://anti-calechedefensecoalition.blogspot.ca

Please also sign and share our other petition:

http://www.change.org/petitions/ask-nbc-today-show-to-broadcast-an-educational-episode-about-the-cal%C3%A8ches-in-montr%C3%A9al

 

This petition will be delivered to:
  • Tourism Montréal
  • Mayor of Montreal
    Denis Coderre
  • Chef de divison - Circulation et inspection du domaine public - Arrondissement de Ville-Marie
    Monsieur Driss Ezzaher
  • Ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
    Pierre Paradis


Anti-calèche defense coalition (A.C.D.C.) started this petition with a single signature, and now has 8,898 supporters. Start a petition today to change something you care about.