NON À L’ABATTAGE DES ARBRES LE LONG DU CHEMIN DE PINCHAT/PLATEAU DE PINCHAT

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Nous, désirons par la présente manifester notre totale et ferme opposition au projet d’élargissement du chemin de Pinchat tel qu’actuellement acté. 45 arbres majeurs, pour beaucoup bicentenaires, seront en effet sacrifiés selon ce projet, supprimant ainsi la majestueuse voute végétale du chemin de Pinchat, qui fait le bonheur de nous tous - et cela afin d’élargir la route.

Qu’une voie de bus et une piste cyclable ainsi qu’un trottoir élargi fasse partie de ce projet ne change rien au fait qu’un tel saccage pour un élargissement de route, au profit des voitures est totalement disproportionné et dépassé dans un monde ou préserver la nature devient plus que jamais un objectif prioritaire d’intérêt public. Ce projet est ainsi injustifié et injustifiable.

Les arbres gigantesques qui disparaitraient avec ce projet ne sauraient être remplacés par des arbrisseaux, et la perte pour le bien de tous serait incommensurable, en particulier au niveau climatique, tenue des terrains, faune, biodiversité, lutte contre les ilots de chaleur et absorption de C02 du trafic en particulier.  Les habitants, enfants et familles, promeneurs, coureurs, élèves des écoles alentours et étudiants du campus de Batelle, souffriraient de ces changements impactent ,leur bien-être et leur santé. Sans compter que la beauté des lieux serait irrémédiablement ravagée et un patrimoine irremplaçable sera perdu pour Carouge, Veyrier et Genève.

NOUS DEMANDONS L’ANNULATION ET LE RÉEXAMEN DE CE PROJET, AINSI QU’UN MORATOIRE IMMÉDIAT SUR LA COUPE ET L’ABATTAGE DES ARBRES LONGEANT CE CHEMIN.

Un examen de novo de la situation, avec un processus véritablement participatif de tous les acteurs, y compris des citoyens concernés, est ainsi essentiel.

C’est pourquoi nous demandons instamment aux autorités compétentes :

-      Qu’il soit renoncé à ce projet tel qu’actuellement pensé et acté.
-      Que, dans tous les cas, le patrimoine arboré actuel soit recencérecensé et maintenu le long du chemin de Pinchat.- Qu’un moratoire sur l’abattage des arbres le long du chemin de Pinchat soit décidé.
-  Qu’un nouveau projet soit examiné avec une vraie participation et concertation citoyenne, incluant les personnes physique et morales concernées par ce projet.  
- Que les autorités en charge fassent preuve de la plus grande transparence et informe régulièrement les acteurs concernés, y compris les soussignés, de l’évolution du projet.
-        Que les autorités en charge fassent preuve de créativité et d’innovation et que soient examinées dans ce cadre des alternatives logiques et non (ou peu) impactantes, afin de maintenir le patrimoine arboréet la qualité de vie des habitants et usagers.