Victoire confirmée

Rendez-nous nos enfants

Cette pétition a abouti avec 6 262 signatures !


VERSION FRANCAISE 

Pour Assia, Norah, Sarah, Nicolas, Sandra, Jean-Daniel, Billel…

Assia a aujourd'hui 23 mois. Elle a été arrachée à sa maman, à sa maison, à sa vie, à son futur, à son éducation, pour être retenue en otage en Syrie. Depuis 5 mois, elle est seule au milieu des bombes et des morts. Depuis 5 mois, son père l'a enlevée parce qu'il croit qu'ils doivent mourir tous les deux "en martyrs".

Il y a aussi Norah, juste 15 ans, Sarah, juste 16 ans, et tous les autres…

Les enfants Norah, Sarah, Nicolas, Sandra, Jean-Daniel, Billel, étaient des gens comme vous et moi. Et tout d'un coup, en moins de deux mois, les radicaux ont utilisé internet pour les persuader que la fin du monde arrivant,  ils doivent se sacrifier pour sauver de l'enfer ceux qu'ils aiment.

Ils sont maintenant séquestrés mentalement et physiquement, coupés de leurs familles, désincarnés, déstructurés, endoctrinés, déshumanisés, quelque part en Syrie.

Certains sont morts, laissant leurs parents meurtris et hébétés, comme Nicolas, Jean-Daniel, Sandra, Billel, et bien d'autres.

Depuis plusieurs mois, dans l'indifférence générale, des enfants ou des jeunes adultes partent pour mourir à la suite d'un endoctrinement sectaire fulgurant.

Ces enfants sont en danger. Nos enfants sont en danger.

Aujourd'hui, nous réclamons la protection de nos enfants. 

Nous nous mobilisons pour Assia, plus jeune otage de France dont l'intégrité, la sécurité, l'humanité et la liberté sont entravés un peu plus chaque minute. Pour Norah et Sarah, 15 et 16 ans…

Depuis la sortie de mon livre "Désamorcer l'islam radical, ces dérives sectaires qui défigurent l'islam", les familles qui m'ont contactée sont lasses d'alerter les autorités des conséquences désastreuses sur des familles détruites, les enfances volées, les jeunes mis en grave danger mental et physique.

Pour les Autorités Françaises, le bébé Assia est considéré comme étant "en situation de voyage avec son père" !

Combien d'enfants la France va t-elle encore laisser mourir ? Combien d'Assia, de Nicolas, de Sandra, de Jean-Daniel, devront encore être sacrifiés avant que les pouvoirs publics ne réagissent ?

Va-t-il falloir attendre un suicide collectif, comme celui de la secte du Temple solaire, pour lancer un processus de prévention ?

Nous réclamons le retour d'Assia aux côtés de sa mère, le retour de Norah, de Sarah, et de tous les autres.

Nous exigeons la fin de la passivité de nos autorités.

Nous en appelons à tous les Français, pères, mères, frères, sœurs, amis, à l'union et à la solidarité :

  • pour qu'il n'existe pas d'autres lendemains sans le retour de nos enfants,
  • pour qu'un dispositif de prévention et d'alerte soit mis en place,
  • pour que les familles en détresse soient soutenues et accompagnées.

REJOIGNEZ-NOUS POUR EXIGER UNE ACTION POLITIQUE FORTE, IMMEDIATE ET EFFICIANTE.  

Pétition rédigée par Dounia Bouzar,

portée conjointement par le Centre de Prévention contre les Dérives Sectaires liées à l'Islam (CPDSI),

le collectif Jamais sans Assia (porté par Meriem Rhaiem, maman d'Assia),

l'association Syrien ne bouge... agissons (portée par Mme Dominique Bons, maman de Nicolas, décédé en Syrie, pour aider les autres parents dans leurs démarches).

 

VERSION ANGLAISE 

For Assia, Norah, Sarah, Nicolas, Sandra, Jean-Daniel, Billel…

Today, Assia is 23 months. She has been taken away from her mother, from her home, from her life, from her future, from her education, to be held hostage in Syria. Since October 2013, she is alone in a country at war, along bombs and death. Since 5 months, her father has taken her because he thinks that they better die together “as martyrs”.

There are also Norah, only 15 years old, Sarah, only 16 years old and many others…

Assia’s young father, and the other children such as Norah, Sarah, Nicolas, Sandra, Jean-Daniel, Billel, were people like you and me. And all of a sudden, in just a couple months, radicals have used internet to make them believe that “as the end of the world was coming, they must sacrifice themselves to save the ones they love from hell”.

They are now sequestered psychologically and physically, cut off from their families, disincarnated, destructured, indoctrinated, dehumanized, somewhere in Syria.

Some have died, leaving their parents hurting and stupefied, like Nicolas, Jean-Daniel, Sandra, Billel and others.

For many months, in general indifference, children and young adults left their country to died shortly after an astonishingly quick sectarian endoctrinement.

These children are in danger. All our children are in danger.

Today we ask for our children’s protection. 

We mobilize for Assia, youngest French hostage, who’s integrity, security, humanity and liberty are at risk a little more every minute. Also, for Norah and Sarah, 15 and 16 years old…

 

Since the release of Dounia Bouzar’s book "Désamorcer l'islam radical, ces dérives sectaires qui défigurent l'islam", families have contacted her because they had previously contacted the authorities and they are tired of not being heard. Their call to try and prevent from devastating consequences have been ignored and families are falling apart, childhoods are being stolen and teenagers are put in grave physical and mental danger.

For the French authorities, baby Assia is considered “in a vacation situation with her father”!

How many more children will France leave to die? How many Assia’s? Norah? Nicolas? Sandra? Jean-Daniel? Will be sacrificed before public state forces react?

Do we have to wait for another mass suicide, like the one from the Solar Temple to launch a preventing process?

We ask that Assia returns by her mother’s side. We ask for the return of Norah, Sarah and all the others.

We ask for the end of passivity from our authorities.

We ask all the people of France, fathers, mothers, brothers, sisters, friends, the union and solidarity as well as the international community:

For no more tomorrows’ without the return of our children,

That a legal and preventive mechanism be put in place,

That families in distress be supported and accompanied.

JOIN US TODAY TO DEMAND THAT AN IMMEDIATE, EFFICIENT AND STRONG POLITICAL ACTION TAKES PLACE.

Petition written by Dounia Bouzar,

Held together by “Le Centre de Prévention contre les Dérives Sectaires liées à l'Islam” (CPDSI),

 

The collective “le collectif Jamais sans Assia” Never without Assia (held by Meriem Rhaiem, Assia’s mother),

 

The association “Syrien ne bouge... agissons” (held by Mme Dominique Bons, mother of Nicolas, who died in Syria. To help other parents in their process.)

 

POUR + D'INFORMATIONS SUR NOTRE ACTION : 

www.cpdsi.fr

Vidéo pédagogique "ENDOCTRINEMENT : MODE D'EMPLOI" réalisée par Rachid Boukrim

 

Si un membre de votre famille est concerné par ce phénomène d'endoctrinement et que vous avez besoin de conseils : 

Contactez-nous via ce mail : contact@cpdsi.fr. Nous répondrons au plus vite.



CPDSI compte sur vous aujourd'hui

CPDSI a besoin de votre aide pour sa pétition “Au gouvernement français: Rendez-nous nos enfants”. Rejoignez CPDSI et 6 261 signataires.