Lançons cette PETITION dans le but de METTRE à TERMES en ACCUSATIONS JUDICIAIRES AD HOC

0 have signed. Let’s get to 500!


Au Conseil de Sécurité des Nations Unies  

New York, NY 10017  USA

 

https://www.change.org/p/au-conseil-de-securite-des-nations-unies-petition-pour-la-souverainete-nationale-de-notre-pays

 

Devant la SITUATION EXTREMEMENT GRAVE du VIDE CONSTITUTIONNEL constaté de FACTO depuis le 19 décembre 2016,

 

En toute SOUVERAINETE  pour que JUSTICE soit faite à nos MILLIONS de MORTS,

Nous FILS et FILLES de l’actuelle République Démocratique du Congo (RDC), SIGNATAIRES de la présente,

INITIONS  et LANCONS  cette PETITION  dans le but à TERMES, de mettre en ACCUSATIONS JUDICIAIRES devant les tribunaux et Cours AD HOC via le CONSEIL de SECURITE des Nations Unies,  tous les INDIVIDUS  faisant partis des groupuscules  se disant être

Le RASSEMBLEMENT du Peuple Congolais,

la MAJORITE PRESIDENTIELLE D’OCCUPATION

La CENCO

Pour :

CRIMES  contre l’ HUMANITE commis en bande organisée, associations des malfaiteurs, dans le contexte prévu par l’article 6 et annexes du Statut de Rome,
ATTEINTES A LA SOUVERAINTE de la NATION CONGOLAISE

 
Avec CONNAISSANCE et INTENTION CRIMINELLE de couvrir un certain  « COMMANDANT  HYPPO » un des  AUTEURS  des MASSACRES de TINGI-TINGI et de MBANDAKA, clairement IDENTIFIES dans le RAPPORT Robert GARETON

http://www.rwamucyo.com/fileadmin/user_upload/documents/19970402-RWA-RAPPORT_ROBERT_GARETON_Rapporteur_special_exactions_AFDL-FPR_Est_Congo_1996-1997_ESP.pdf

 

 Qui après s’être fait « surnommer » Joseph Kabila Kabange, Président de la République Démocratique du Congo (RDC) s’est rendu COUPABLE et RESPONSABLE de PLUSIEURS autres CRIMES CONTRE l’HUMANITE dont la FOSSE COMMUNE de MALUKU (Kinshasa)  et de l’ACTUEL MASSACRE en cours dans le Kasaï…

 

Attendu que depuis le 19 Décembre 2016, le surnommé Joseph kabila kabange ne jouit plus d’AUCUNE IMMUNITE de fonction ou de JURIDICTION…!!!

 

UN MANDAT D’ARRET INTERNATIONAL devrait être lancé en son encontre sur INITIATIVE EXCLUSIVE du Conseil de SECURITE, agissant en vertu du chapitre VII de la Charte des Nations Unies;

En effet,

La CENCO est juge et partie face à sa médiation des bons offices d’avoir validé le mandat de Génocidaire Kanambe alias Kabila et pourtant à la date du 17 Mars 2012; L’Agence Fides de Vatican avait publiée déjà à l’époque : La dépopulation des Autochtones Kongo étaient entrain de se faire en déversant la population étrangère dans les grands Kivus et dans la province Orientale « soi-disant Opération Paix-Parfaite » à travers l’aide du gouvernement d’occupation enfin de Concrétisé le Démembrement de la RDC.

Néanmoins, le Rassemblement de son coté a comploté contre les Intérêts du Peuple de la RDC, d’accompagné le fameux glissement à l’Imposteur Kanambe pour franchir la date du 19 Décembre 2016.

En foi de quoi, en ce jour du 29 mars 2017, SIGNONS cette PETITION

https://www.change.org/p/au-conseil-de-securite-des-nations-unies-petition-pour-la-souverainete-nationale-de-notre-pays

 



Today: William is counting on you

William Misezuel needs your help with “AU CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES: PETITION Pour LA SOUVERAINETE NATIONALE DE NOTRE PAYS”. Join William and 253 supporters today.