CANCERS et ALD : STOP À LA DISCRIMINATION à la consommation !

0 a signé. Prochain objectif : 75 000 !


OBJECTIF 100000 SIGNATURES EN 6 MOIS, POUR ENTRER DANS LES CONDITIONS D'UN EXAMEN DE PROJET DE LOI AU SÉNAT ! Nous avons jusqu'au 30 septembre 2020 pour y parvenir.


Bonjour à toutes et tous,

Je suis passé par un cancer aujourd'hui en rémission. Comme beaucoup de personnes touchées par cette pathologie, malgré des garanties qui me le permettraient, je suis interdit de crédits pendant 10 ans, jusqu'en 2028 ! Cela concerne tous les crédits : consommation, automobile, et immobilier. Vous connaissez certainement autour de vous, d'autres personnes qui ont ou qui ont eu cette pathologie et qui, comme moi, ont repris le travail et des activités associatives, voire des engagements dans la société.

D'autres pathologies qui ouvrent droit à une ALD (affection de longue durée) sont aussi concernées. Certains cancers ouvrent "le droit à l'oubli" après 1 an ou 5 ans après le traitement mais pas tous, loin de là !

Il faut que la loi 2016-41 soit revue AVANT LE 30/09/2020, autrement dit la fin de la période de 6 mois pour valider un dépôt de projet de loi au Sénat, afin de mettre un terme à cette intolérable injustice discriminatoire. Il est insupportable de subir une double peine :

  • une fois pour la maladie, son traitement, les arrêts de travail et pertes de revenus,
  • une fois pour le retour à la vie en société.

Nous vivons de fait très loin des discours officiels qui parlent de "prendre soin",  de vivre ensemble, d'avoir de l'empathie et qui incitent à rouler "propre"... j'avais le projet d'acheter une voiture hybride ou électrique.

La société n'est pas empathique envers les malades, elle construit des obstacles au lieu de les aider à un retour à la vie "normale". L'objectif est en vue, presque 70 000 signatures ici, 20 000 sur un autre site et 1880 sur le site du Sénat. Il ne manque "que" 8120 soutiens !

Jamais je n'aurais pu mentir sur un questionnaire de santé, ce que me proposaient pourtant certains professionnels. Je veux pour vous tous que nous restions dans un cadre légal et humain. Avant le 14 juillet , il nous faut absolument une révision de cette loi, sans laquelle notre société invite, insidieusement, les citoyens "à sortir des clous" et à mentir aux assurances de prêts.

De plus, nous pourrions contribuer à la période de relance de l'économie !

Parce que le cancer ou une ALD, ce n'est pas que "pour les autres". Chacun connait un malade dans sa famille ou ses amis. Heureusement pour beaucoup, les traitements progressent et il y a des guérisons.

Pour le malade en rémission, il y a la peur de l'avenir, la peur de la rechute évidemment. Mais la peur aussi ne ne plus pouvoir avancer dans la vie parce que des projets importants se voient bloqués par le refus d'un crédit. Et il y a bien sûr d'autres maladies qui vous mettent sur une liste noire des banques et de ses assureurs. Cette démarche se veut transversale et ouverte à toutes les personnes qui sont concernées par cette discrimination.

Parce que beaucoup de personnes sont concernées et qu'elles n'osent parfois pas en parler, je vous invite à signer cette pétition, et surtout à la partager. Ce sera déjà un beau geste de soutien qui est courageux et ne vous met pas à l'abri des commérages "tiens, il nous fait passer une pétition sur le cancer, il est malade ou qui est malade dans son entourage ?"  Si vous connaissez des moyens pour que la pétition arrive à l'oreille de médias nationaux ou de décideurs... n'hésitez pas ! https://www.change.org/StopDiscriminationCancerALD

Parce que les personnes touchées par les cancers et les ALD ont droit à une réinsertion dans la vie active et dans la société, ils doivent aussi pouvoir contribuer au redémarrage de l'économie en consommant de manière vertueuse pour une voiture propre, un appartement isolé...

...et tout simplement vivre !

Merci de votre aide!

Thierry BACHER #cancerdiscrimination