La santé des salariés Français en danger

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !

Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

La santé des salariés Français en péril !

Les Infirmiers de Santé au Travail revendiquent d'être entendus et pris en considération dans le cadre du projet de réforme en santé au travail.

À plusieurs reprises, nous avons informé le gouvernement, échangé avec des députée à l'Assemblée Nationale pour expliquer nos préoccupations, nos prérogatives, les réalités et nécessités du terrain.

Ce projet de réforme sur la santé au travail ne prend que très peu en compte et de manière très imprécise nos requêtes.

À la lecture de ce projet de réforme, nous constatons que de nombreux champs d’action demeurent flous, peu précis, inexacts. Les acteurs concernés ne sont pas nommés, les missions peu explicitées :

  • Article 4 : Quels rôles auprès de quels acteurs dont les spécificités et actions sont reconnues et officialisées ?
  • Article 21 : Ne faut-il pas maintenant reconnaître la spécialité de l’infirmier de santé au travail, avec une formation diplômante égale et officielle dans l’ensemble des universités et cursus diplômants
  • Article 23 : Nous avons besoin que le Code de la Santé Publique intègre la nouvelle pratique avancée de la profession d’infirmier.
     

La prévention est au coeur de notre société actuelle. Les infirmiers de Santé au travail représentent l’une des seules professions dans laquelle la prévention est intégrée dans sa formation de base. Il est regrettable que le texte de réforme actuel ne prévoit aucunement d’optimiser la qualité de cette formation, à travers un cursus LMD (Licence, Master, Doctorat).

Nous craignons que les décrets d’application de ce nouveau projet de réforme demeurent en décalage avec les vrais besoins du terrain et les réelles attentes des infirmiers de santé au travail. Pourtant, ce sont des acteurs essentiels pour sa mise en place.

À ce jour, nous assurons le suivi de santé de nombreux salariés en service autonome et en service inter-entreprise sans reconnaissance, ni spécialité reconnue de notre discipline. N’est-ce pas un paradoxe, au moment où le texte de réforme de Mme La Députée Charlotte Lecocq revendique la santé au travail comme un axe prioritaire des pouvoirs publics ?

Au nom du Groupement des Infirmiers de Santé au Travail, nous affirmons ce jour notre droit de parole et revendiquons d’être une nouvelle fois entendus, pour mieux être pris en considération et espérer obtenir la reconnaissance au regard de notre engagement et expertise quotidiens dans le suivi de santé des salariés.

Nous remercions tous les acteurs et personnes qui s'engagent à nos côtés et nous soutiennent.



GIT compte sur vous aujourd'hui

GIT GROUPEMENT INFIRMIERS SANTÉ TRAVAIL a besoin de votre aide pour sa pétition “Assemblée Nationale: La santé des salariés Français en danger”. Rejoignez GIT et 597 signataires.