Appel à nos concitoyens : nous avons besoin d'union nationale

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


Ensemble, médecins des centres hospitalo-universitaires et centres hospitaliers publics, médecins des établissements privés et cliniques, des EHPAD et établissements médicaux sociaux, médecins généralistes et spécialistes de ville…

 

Nous lançons un appel.

 

Nous accueillons chaque jour un déferlement de patients atteints de la Covid-19 dans nos cabinets et nos hôpitaux.

Nous accompagnons chaque jour des patients dont l’état de santé se dégrade. Des patients qui meurent. Des familles et des proches endeuillés.

Nous constatons chaque jour la fatigue et l’inquiétude de nos collègues et des équipes paramédicales malgré leur engagement et leur volonté de faire face.

Nous cherchons chaque jour des solutions de prise en charge pour les patients atteints d’autres pathologies, qui ont aussi besoin de nous et de la mobilisation du système de santé.

 

La situation est grave. Il faut nous croire.

 

Mais nous sommes prêts. Prêts à nous mobiliser de nouveau, avec les équipes qui nous entourent, pour relever le défi de cette deuxième vague épidémique. Prêts à transformer de nouveau nos hôpitaux, nos cliniques, nos EHPAD et nos cabinets pour soigner des centaines, des milliers de patients touchés par le virus.

 

Dans cette période difficile, nous n’avons pas besoin de polémiques sur les mesures gouvernementales ; nous n’avons pas besoin de clivages et de propos haineux qui sèment le doute dans l’esprit de nos concitoyens ; nous n’avons pas besoin de tribunes bien-pensantes opposant indûment la liberté et la science et qui remettent en cause la plus élémentaire des valeurs humaines : se protéger et protéger les siens.

 

Malgré les impacts difficiles des mesures de protection pour nombre d’entre vous, nous avons besoin de pouvoir compter sur tous pour respecter les mesures de protection et les gestes barrière, seuls moyens de stopper la diffusion rapide de ce virus mortel dans la population.

Malgré la lourdeur de certaines contraintes, qui s’imposeront encore à nous durant des mois, nous avons besoin de votre mobilisation pour protéger les plus fragiles d’entre nous et éviter à d’autres milliers de familles la douleur de la maladie ou du deuil.

 

Nous avons besoin de votre engagement, de votre capacité d’adaptation, d’imagination, de résilience.

Nous avons besoin de votre soutien, dans les discours et dans les faits.

Nous avons besoin de solidarité et de concorde.

Nous avons besoin d’union nationale. Est-ce si difficile ?

 

Pr Olivier CLARIS, Président de la Commission Médicale d'Etablissement des Hospices Civils de Lyon

Pr Carole BURILLON, Doyen de la Faculté de médecine Lyon-Sud

Pr Gilles RODE, Doyen de la Faculté de médecine Lyon-Est

Pr Marie-Thérèse LECCIA, Présidente de la Commission Médicale d'Etablissement du CHU de Grenoble

Pr Patrice MORAND, Doyen de la Faculté de médecine de Grenoble

Pr Eric ALAMARTINE, Président de la Commission Médicale d'Etablissement du CHU de Saint-Etienne

Pr Philippe BERTHELOT, Doyen de la Faculté de médecine de Saint-Etienne

Dr Pierre-Jean TERNAMIAN, Président de l'Union Régionale des Professionnels de Santé Médecins Auvergne-Rhône-Alpes

Dr Vincent REBEILLE-BORGELLA, Secrétaire Général de l'URPS Médecins Auvergne-Rhône-Alpes

Dr Didier STORME, Président de la Conférence des Présidents de Commissions médicales d'établissements des centres hospitaliers d'Auvergne-Rhône-Alpes

Dr Sylvie FILLEY-BERNARD, représentante des Présidents de commissions médicales d'établissements des établissements privés

Dr Emmanuel VIVIER, représentant des Présidents de commissions médicales d'établissements des établissements de santé privés d'intérêt collectif