NON à l’expulsion du lycée professionnel Théophile Gautier de la Place des Vosges

0 personas han firmado. ¡Ayuda a conseguir 500!


Les personnels du lycée professionnel Théophile Gautier avec leurs syndicats SNETAA-FO et CGT Educ'action et soutenu par le SNUEP FSU

NON À LA FERMETURE DE LOCAUX SCOLAIRES PLACE DES VOSGES.

Nous demandons l'abandon immédiat du projet de la Ville de Paris avec l'appui de la Région et et du Rectorat de Paris d'amputer de plus d'un tiers notre lycée professionnel historiquement situé place des Vosges.

L’établissement appartient à la Ville de Paris et passerait à la Région en 2020, s’il n’est pas fermé d’ici là. En attendant, la Mairie a décidé en 2016 de céder une partie des locaux du site de la place des Vosges. Il est prévu qu’un 1/3 tiers de nos bâtiments nous soit amputé dès la rentrée de septembre 2018 ce qui impactera nécessairement sur l’avenir de vos enfants au sein du lycée, puisque l’établissement ne sera alors plus en mesure d’accueillir tous les élèves actuellement scolarisés dans les locaux. Les locaux confisqués par « le propriétaire» (la ville de Paris) sont l’hôtel de Fourcy (pour le projet de Mme Hidalgo «réinventer Paris ») ainsi qu’une partie de l’hôtel Guéménée (projet d’extension du musée Victor Hugo). Ce projet implique la disparition d'au moins 30% de nos élèves et de notre personnel du site des Vosges. C'est la mort programmée du site des Vosges et probablement du lycée professionnel Théophile Gautier. 

Mme Hidalgo veut nous prendre une partie des bâtiments où nous faisons cours, où nous instruisons et formons nos élèves, vos enfants, pour des projets commerciaux comme une boîte de nuit ou une maison hantée (projets ''innovants'' consultables sur le site www.reinventer.paris, site Hôtel de Fourcy).

Comment le lycée Théophile Gautier pourrait-il continuer à fonctionner dans ces conditions ? Nous sommes persuadés que la confiscation de ces locaux n’est que la première étape vers la fermeture de notre établissement avant 2020, c'est-à-dire avant son transfert à la Région. Nous ne sommes pas dupes des intentions des différentes administrations. La fermeture imminente du lycée permettrait :

-          à la Ville de Paris de récupérer un ensemble immobilier conséquent place des Vosges et rue de Charenton.

-          à la région de pas avoir à prendre en charge dès 2020, un établissement supplémentaire dont les frais de réfection, d’entretien et de personnel pourraient être importants.

-          au rectorat de faire des économies de personnel d’éducation et d’administration en fermant des sections (Gestion Administration notamment) et/ou en envoyant les différentes formations vers différents établissements déjà existants (à Paris ou en banlieue) dont les capacités d’accueil sont excédentaires.

Tout cela aux dépens des élèves actuellement scolarisés dans l’établissement place des Vosges et rue de Charenton et des prochaines générations d’élèves.

Nous ne l’acceptons pas ! Nous demandons:

- La garantie du maintien de notre lycée, sur l'ensemble de son site de la place des Vosges, avec toutes ses formations, ses classes, ses postes, et tous les personnels.

- La garantie de la rénovation de lycée Théophile Gautier.

 

https://www.facebook.com/LPThGautiernestpasavendre/

 

 



Hoy: MonLycéenestPasAVendre cuenta con tu ayuda

MonLycéenestPasAVendre THÉOPHILEGAUTIERPLACEDESVOSGES necesita tu ayuda con esta petición «Anne Hidalgo: NON à l’expulsion du lycée professionnel Théophile Gautier de la Place des Vosges». Únete a MonLycéenestPasAVendre y 350 personas que ya han firmado.