Obligation légale de la stérilisation des chats en France

0 a signé. Allez jusqu'à 15 000 !


Face au constat alarmant de l'augmentation continue des chats errants dans nos communes, il est grand temps d'interpeller à nouveau les maires et les pouvoirs publics à prendre des dispositions pour aider les associations de protection animale à gérer la prolifération des chats errants.

Les bénévoles unissent leurs efforts pour nourrir, stériliser et soigner les chats abandonnés, le plus souvent à leurs frais. Je m'implique moi-même au quotidien dans ce combat en faveur de nos petits rescapés à Roubaix, dans l'agglomération Lilloise, via mon association Cent Chats Ni Toits, et il suffit de venir observer le nombre croissant de chats et chatons errants à chaque coin de rue.

Ces chats connaissent une vie de misère, dans des conditions déplorables, livrés à eux-mêmes et aux multiples dangers de la rue. Malgré toutes ces actions, le nombre de chats à prendre en charge est toujours plus important chaque année, alors que les ressources financières des associations ne cessent de diminuer.


Aux portes du printemps, et avec l'arrivée des nouvelles portées, nous ne pouvons rester inactifs face à cette problématique nationale. La reproduction rapide des chats constitue un véritable fléau, et son contrôle recouvre des enjeux de santé publique et de protection animale. Un couple de chats peut en effet engendrer jusqu'à 20 000 descendants en 4 ans. Il y aurait approximativement 11 millions de chats errants en France. De plus, il va bientôt falloir faire face comme chaque été aux nombreux abandons de chats, la plupart du temps non stérilisés. Les refuges, associations et bénévoles sont saturés, dépassés malgré un tel investissement et dénoncent cette situation dramatique.


La stérilisation s'avère être la seule solution efficace pour maîtriser la population féline, leur éviter l'euthanasie (malheureusement trop fréquente) et réduire les nuisances dans les communes. Les grandes associations telles que la Fondation Brigitte Bardot et 30 Millions d'Amis soutiennent déjà et aident les maires engagés à mettre en place une campagne de stérilisation. La fondation 30 Millions d'Amis a en effet signé 750 conventions avec les mairies, prend en charge les frais de stérilisation et l'identification des chats sans propriétaires, et soutient financièrement de nombreuses associations de protection des chats errants. Mais ces initiatives positives restent hélas insuffisantes pour résoudre ce problème.
Nous lançons donc un appel à l'aide urgent au gouvernement pour renforcer la réglementation, et lui demandons de rendre la stérilisation obligatoire des chats errants dans toutes les communes afin de mieux contrôler la population féline et de lutter efficacement contre l'errance et la souffrance animale.