Sauvegardons le massif d'Uchon

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000 !


Il existe une sérieuse menace de coupe à blanc d'une forêt remarquable (la forêt de la Ravière) située sur le massif d'Uchon dans le Morvan.

Cette coupe concernerait 10% du territoire de la commune d'Uchon et porterait gravement atteinte à ce site d'exception.

Notre pétition vise à alerter le conseil départemental de Saône et Loire et le conseil départemental de Bourgogne Franche-Comté et à les inciter à exercer leur droit de préemption afin de sauver ce site.

 

                       Sauvegardons le massif d’Uchon…

En décembre 2018 l’association »Sauvegarde du Massif d’Uchon » a eu connaissance du projet de vente du bois de «  La Ravière », 106 ha de feuillus d’un seul tenant représentant 10 % de la superficie de la commune d’Uchon.

Nous sommes très inquiets du risque de coupe à blanc suivi d’une plantation de résineux en monoculture ce qui est systématiquement effectué ces dernières années sur le massif d’Uchon et dans le Morvan. En écho à notre préoccupation, une réunion publique s’est tenue à Uchon le 17 / 12 / 2018 en présence d’une cinquantaine de personnes. Les citoyens, les associations et les élus dont les maires des communes voisines directement présents ou représentés ont fait part de leur inquiétude quant au devenir de cette forêt.

En effet cette forêt remarquable par son histoire, représente un enjeu fondamental sur le plan de la biodiversité comme du paysage pour la commune et bien au-delà.

Il nous parait essentiel de conserver cette forêt ancienne hébergeant des habitats naturels forestiers. Il y niche notamment des espèces d’oiseaux menacées dont le biotope doit être sauvegardé.

Depuis une soixantaine d’années le paysage d’Uchon a déjà profondément évolué du fait des plantations monospécifiques de résineux. Le relief du massif et ses fortes pentes rendent visibles de très loin toutes les interventions forestières. Une exploitation intensive ne manquerait pas de soulever l’émoi de la population.

Nous demandons aux collectivités (Conseil Départemental et Conseil Régional) d’utiliser leurs prérogatives pour défendre ce site. En effet une forêt d’une centaine d’hectares d’un seul tenant, présentant les caractéristiques et une richesse écologiques qui ont été décrits mérite pour nous une mobilisation forte.


Voulez-vous partager la pétition ?