Soutien aux paysans de Dong Tam menacés d'expulsion par les autorités vietnamiennes

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


***Support for peasants from Dong Tam threatened with eviction from their land by Vietnamese authorities***

Le 8 janvier 2020,

"À Monsieur l’Ambassadeur de la République Socialiste du Vietnam,
Votre excellence,
J’ai l’honneur de m’adresser à vous en qualité de citoyen vietnamien et français.
Vous n’êtes pas sans connaître la situation dramatique qui est en train de se dessiner au village de Đồng Tâm, huyện de Mỹ Đức, Hà Nội. Depuis 2016 les villageois sont menacés de se voir retirer cinquante-neuf hectares de leurs terres agricoles, leur seul outil de travail, au profit du groupe Viettel de l’armée et avec l’intervention active de certains dirigeants politiques de la ville de Hà Nội.
Sans entrer dans des examens de procédure complexes et contradictoires ni dans des considérations de valeur sur les différentes déclarations des responsables politiques et cadres de l’administration, je me permets d’insister sur l’extrême urgence d’un règlement équitable et non violent de ce conflit explosif. Ceci pour éviter que le sang ne coule, ce qui semble imminent.
J’ai rencontré les villageois de Đồng Tâm en mars dernier et j’ai longuement entendu leur point de vue de travailleurs et pris connaissance de leur situation sur le terrain. Ce sont des gens paisibles, honnêtes, qui aiment leur terre et leur pays comme une partie d’eux-mêmes. Je comprends leur détermination à les défendre et je les soutiens, comme nombreux de leurs compatriotes et comme de nombreux citoyens français épris de justice les soutiendront si de graves incidents venaient à survenir à leur encontre.
En espérant que vous voudrez bien transmettre ma lettre aux autorités compétentes ainsi qu’aux hauts responsables politiques du Vietnam, je vous prie d’agréer, votre excellence, l’expression de mon profond respect ainsi que de mes meilleurs sentiments citoyens.

Menras André, Ho Cương Quyết."

***This petition intends to support the peasants of Dong TAM. Indeed, the army with the support and therefore the complicity of the political power in place wants to expel these peasants from the lands they have been growing for generations. These lands are their only means of livelihood. On January 9, a deadly police intervention took place. Blood has sheded.***