Pour que Pampers supprime définitivement les substances cancérigènes, de ses couches !

0 a signé. Allez jusqu'à 150 000 !


Bonjour à toi citoyen(ne) éclairé(e) qui souhaite agir pour un monde plus respectueux où ta voix à un poids et le collectif un sens...

Je m'appelle Élodie, j'ai 34 ans, mariée, 2 enfants, pas de chien (tant pis pour le cliché et l'image d’Épinal) et je fais tout pour que mon entourage puisse jouir d'un environnement sain... La preuve :

- J'ai quitté Paris la polluée pour Béziers la douce (oui c'est clairement ironique...), après 12 ans de bons et loyaux services en tant que chargée de communication, collaboratrice parlementaire à l'Assemblée et au Sénat, (ça claque je sais ... ;-) pour une agence d'accompagnement leader sur les questions de santé environnementale : Primum Non Nocere... 

- Je cours les marchés pour acheter bio et local, je cuisine avec amour les recettes malgaches de ma belle-mère et Méditerranéenne de mes aïeux et n'ai quasi rien de transformé dans mes placards...

- Je me bats avec les étiquettes au quotidien pour que les produits cosmétiques et ménagers qui passent notre porte soient sans perturbateurs endocriniens ou CMR (Cancérigènes, Mutagènes et Reprotoxiques)... 

Et pourtant... A l'insu de mon plein gré...

Ce n'est pas moi, (bien que je fus "contaminée" également car on se passe le bon mot de la meilleure couche sur plusieurs générations chez moi...) , mais mes enfants (et les vôtres aussi du coup !) que Pampers a décidé de polluer en fabriquant ses couches à coup de HAP ou hydrocarbure aromatiques polycycliques, cancérigène avéré, sans en informer les consommateurs et utilisateurs ! 

Nous avions eu, avec mon mari, des signes avant-coureurs avec par exemple la douce odeur de plastique fraichement fondu qui émanait des paquets que nous achetions en format familial et qui nous coutaient un bras chaque mois... Mais, nous pensions que la France, cet état de droit pourfendeur de la santé publique de ses cons-citoyens (:-) avait établi avec sa cousine l'Europe des normes suffisantes pour protéger nos bébés... Que nenni !!! Les seuils en usage ne sont pas calculés selon l'âge, la durée d'exposition ni la fréquence...   

Revenons à la genèse de cette pétition : j'ouvre le mardi 25 octobre, comme tous les matins à 6h devant mon café équitable au lait d'avoine (non, ce n'est pas une caricature, c'est ma vie et j'assume !) la page des actualités de mon téléphone et lis un article du Parisien (oui, Paris me manque...) sur le scandale sanitaire de la présence de cette substance cancérigène dans les couches Pampers....

Et là... c'est le drame ! Branle-bas de combat ! Je demande à mon boss de me laisser une heure (il est vraiment top : il m'en a laissé 2) pour parler à mes collègues de ce grave problème de santé publique qui touche les nourrissons et du coup les maternités et établissements MCO (avec un service obstétrique) que nous accompagnons... C'est la liesse générale (là j'exagère clairement car ils sont au courant d'autres scandales mais ce n'est pas l'objet de la présente pétition) et ils m'encouragent à avoir plus de données et les appeler... Ce que je fais... Sans succès avec l'impression de tourner un remake d'Astérix et les 12 travaux d'Hercule... Vous savez quand ils se retrouvent dans l'enfer de l'administration.... D'abord Pampers : c'est une plateforme qui gère les appels et si vous n'avez pas de nom précis (ce qui était mon cas puisque je voulais savoir si un communiqué ou un plan d'action allait être mis en place pour retirer cette saloperie des couches de nos enfants) et ben on vous dit chercher un nom et de rappeler !

Je trouve enfin le nom des responsables... (ce qui n'est franchement pas simple... le turn-over est assez impressionnant) et tombe sur une vieille messagerie avec les noms des anciens responsables... et le standard a pour interdiction de donner un mail... Vigipirate sûrement...

Je cherche alors une pétition en ligne à signer... et rien... le vide...

Me voilà donc devant mon ordinateur et devant vous pour vous demander de soutenir cette pétition et de faire en sorte que Procter&Gamble, qui possède Pampers, supprime de leurs couches l'HAP et arrête de nous endormir avec les taux seuils autorisés en Europe... C'est non ! On ne veut pas de substances cancérigènes collées H24 pendant les 2 voire 3 premières années de nos enfants !!!

Merci à vous de votre soutien et de vos partages ! 

 Restons fort, restons groupés ! 

 



Elodie compte sur vous aujourd'hui

Elodie THONON - DURAND a besoin de votre aide pour sa pétition “Alan George Lafley: Pour que Pampers supprime définitivement les substances cancérigènes de ses couches ! @AGLafleyFan, @AlanLafley, @duronc2”. Rejoignez Elodie et 76 025 signataires.