Halte à la discrimination des salariés PNC provinciaux d’Air France

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Halte à la discrimination des salariés PNC provinciaux d’Air France au sein du même groupe !

- le litigieux chapitre J qui régit l'organisation du travail des salariés PNC provinciaux (Toulouse, Marseille et Nice ) est bien loin du chapitre G qui régit l'organisation du travail de leurs collègues parisiens : le chapitre J a été vidé de toute mesure de protection, de toute possibilité d'aménagement, et fait fi de tout esprit d'équité sur le sujet de la rémunération...

Ci-après une liste factuelle et non exhaustive des mesures discriminatoires prises de façon arbitraire et unilatérale par la Direction et inscrites au chapitre J:

- pas de possibilité de récupération d’une fatigue à la croissance "exponentielle" après plus de 6 ans de fonctionnement à de tels rythmes sur les bases province... et nulle perspective de changement en ce domaine car la Direction n'a de cesse d'agiter le spectre de la fermeture des bases pour faire taire toute velléité d'amélioration,

- des dépassements de temps de service en vol (TSV ) récurrents, de 10 à 12H par jours ...Payés de 4 à 6 heures de vol au mieux ...Sans aucune pause...

- des activités majoritairement de 4 étapes ( 4 vols ) par jour depuis octobre 2011, - l’allongement de la durée des temps de béton comme leur multiplication, obligeant les PNC à assurer  de plus en plus souvent une présence en uniforme à bord sans être payé,

- impossibilité de se restaurer lors des temps de transit à bord entre 2 tronçons de vol, alors même que les temps de vol ne permettent évidemment pas de prévoir une pause repas PNC à tour de rôle... Aucune réflexion de la Direction sur ce sujet pourtant majeur puisque porté au Code du Travail avec obligation légale faite à l'employeur de procéder aux aménagements nécessaires pour permettre aux salariés, sans distinction métier, de jouir en position assise d'une pause repas...  Quid de l'application du Code du Travail ?

 - suite à un dépassement de TSV, impossibilité de prendre les RADD  (repos additionnels) accolés au RPC (Repos Post Courrier) de la rotation initialement programmée,

-Réduction du temps de repos post courrier à la main de l'entreprise sans aucun accord ni consultation du salarié...

- forte récurrence des rotations de vols "à rallonge" (c’est à dire d'une énorme amplitude parfois 12H de temps de service en vol ) portant atteinte à la santé du PNC (par exemple le double GDG, CDG/ORY, et le non regretté CDG/AMS …)… et d'autant plus que la répétition de telles rotations peut être planifiée 5 jours durant de manière totalement irrationnelle, sous couvert de "circonstances exceptionnelles"... Comment comprendre que l'exceptionnel soit devenu le fait quotidien sur les bases province ? 

- des réserves d'une durée de 8h (mais payées 4H) devant être effectuées dans des locaux inadaptés... et mêmes insalubres et dépourvus d’isolation phonique (cf. base Marseille)… avec la possibilité d’être déclenché sur une rotation vols de 2 étapes après 7h59 de réserve ! 

Stress maximum vécu par les PNC ainsi déclenchés du fait de leur épuisement et de la conscience claire que cet épuisement va difficilement de pair avec une prise de responsabilité performante en matière de sécurité et de sureté...

Les rédacteurs du chapitre J ont-ils jamais pesé le "bénéfices-risques" des mesures prises ?  

-absence d'indemnité repas pendant le Bloc Réserve alors même que l'évolution des règles relatives au passage des filtres rendent incompatible le fait d'aller se restaurer normalement dans le « food court » et le retour rapide dans les locaux PNC en cas de déclenchement sur un vol,

- impossibilité pour des PNC des bases province, de prendre 6 jours de repos consécutifs a contrario de leurs collègues parisiens... ajoutant ainsi sans raison valable des difficultés dans leur vie de famille et dans leur vie sociale,

 Au nom de l’équité nous demandons la suppression du chapitre J et nous exigeons que le Chapitre G soit désormais applicable à la totalité des Personnels Navigants Commerciaux du secteur France sans exclusion aucune avec une annexe permettant d’intégrer les quelques spécificités propres aux provinces.

 

                                                   « Les PNC basés »

 



PNC BASÉS PROVINCE compte sur vous aujourd'hui

PNC BASÉS PROVINCE a besoin de votre aide pour sa pétition “AIR FRANCE : Halte à la discrimination des salariés PNC provinciaux d’Air France”. Rejoignez PNC BASÉS PROVINCE et 1 267 signataires.