Pour la prise en compte des allergies et intolérances sévères au FreeStyle Libre d'Abbott

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Nous demandons aux pouvoirs publics d'agir en faveur des personnes diabétiques présentant des réactions sévères au capteur de glycémie FreeStyle Libre d'Abbott, notamment en permettant la diffusion d'autres dispositifs similaires constituant une alternative.

Commercialisé depuis 2014 en France, remboursé depuis le 1er juin 2017, le dispositif de lecture flash de la glycémie FreeStyle Libre d'Abbott a désormais fait la preuve de son utilité, tant pour l'amélioration de la qualité de vie de ses utilisateurs diabétiques que pour la prévention des complications de la maladie. (Voir l'avis rendu le 12 juillet 2016 par la Commission Nationale d'Evaluation des Dispositifs Médicaux et des Technologies de Santé de la Hauté Autorité de Santé: https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/evamed/CEPP-5113_FREESTYLE%20LIBRE_12_juillet_2016_(5113)_avis.pdf)

À service rendu égal, il n'existe aujourd'hui aucune alternative au FreeStyle Libre pour l'immense majorité des patients français, puisque les dispositifs comparables (capteurs de glycémie en continu, il est vrai généralement plus coûteux) ont une diffusion confidentielle (protocoles hospitaliers, prestataires de pompe) et ne sont généralement pas pris en charge par l'Assurance Maladie.

Or, avec quelques années de recul, il apparaît que de nombreuses personnes doivent renoncer à l'usage du FreeStyle Libre en raison d'effets secondaires trop gênants (réactions cutanées avec brûlure et/ou démangeaisons) voire graves (réactions systémiques entraînant une hospitalisation).

Les solutions de contournement mises en oeuvre par les patients avec ou sans le conseil de leurs professionnels de santé (application de teinture de benjoin ou autre lotion protectrice, interposition de différents types de pansements entre la peau et le capteur, retrait de la colle et du pansement d'origine...), outre leur caractère précaire et bricolé, ne fonctionnent malheureusement pas pour tous.

En conséquence, nous demandons aux pouvoirs publics de:

  • Permettre la diffusion des dispositifs alternatifs au FreeStyle Libre présentant un service médical rendu similaire;
  • Faire en sorte que ces dispositifs soient pris en charge par l'Assurance Maladie au cas par cas, lorsque le FreeStyle Libre ne peut pas être utilisé;
  • Plus généralement, prendre toutes les mesures susceptibles de contribuer à une meilleure prise en compte des effets indésirables liés au FreeStyle Libre.


Frédérique compte sur vous aujourd'hui

Frédérique GEORGES-PICHOT a besoin de votre aide pour sa pétition “Agnès Buzyn: Pour la prise en compte des allergies et intolérances sévères au FreeStyle Libre d'Abbott”. Rejoignez Frédérique et 2 674 signataires.