Pour le remboursement par la Sécurité sociale de protections menstruelles BIO !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Combien de révélations accablantes sur les protections menstruelles faudra-t-il pour que nos représentant·e·s et élu·e·s réagissent ?

- Pourquoi des protections BIO sont nécessaires ?

Plusieurs médias ont révélé la présence de glyphosate et de pesticides (lindane et le quintozène) dans les tampons et serviettes. En conséquence, les femmes sont davantage exposées à des risques pour leur santé simplement parce qu’elles ont leurs règles (obésité, cancers, maladies thyroïdiennes, problèmes neurologiques, infertilité, etc.). L’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a déjà recommandé aux fabricants d’éliminer ces composés chimiques et perturbateurs endocriniens aux effets désastreux. Et pourtant ils n’ont toujours pas l’obligation de révéler leur composition aux consommatrices. Cette situation est intolérable.

Opter pour les protections BIO est la seule solution pour protéger notre santé !  

- Pourquoi doivent-elles être remboursées par la Sécurité sociale ?

Les protections menstruelles coûtent cher alors que près de la moitié de la population française ne peut s’en passer. En 2016, après un combat acharné, la TVA sur ces produits est enfin passé de 20% à 5,5% comme produit de première nécessité. Les protections BIO coûtent encore plus cher et sont inabordables pour les femmes les plus précaires. Depuis le 1er avril 2018, la mutuelle étudiante LMDE propose un remboursement jusqu’à 25 euros par an. Pourquoi réserver ce droit aux étudiantes ? C’est une question d’égalité et de santé publique. Les protections menstruelles sans danger doivent être accessibles à toutes et leur coût doit être assumé collectivement par le biais des cotisations sociales, au nom de la solidarité.

La santé des femmes nous concernent toutes et tous.

Liens utiles :

Rapport de l’Anses du 19 juillet 2018

Pétition « Rendre visible la composition des tampons et serviettes »



Aurélia compte sur vous aujourd'hui

Aurélia DE TONNAC a besoin de votre aide pour sa pétition “Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé : Pour le remboursement par la Sécurité sociale de protections menstruelles BIO !”. Rejoignez Aurélia et 1 318 signataires.