Agissez pour la protection des Ouïghours musulmans en Chine !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 000 !


En ce moment, plus de 3 millions de musulmans Ouïghours sont enfermés dans des camps de « rééducation » dans la province du Xinjiang en Chine. Le gouvernement s’en prend à ces musulmans avec un programme de torture, de surveillance et d’interdiction de pratiquer leur religion. Le gouvernement chinois met également en place un lavage de cerveau destiné à faire de ces musulmans des « citoyens normaux » en les poussant à renier leur religion. 

Un génocide est en train de se produire !  

Les hommes sont enlevés et finissent dans des camps de « rééducation » tandis que les enfants sont envoyés dans des orphelinats et leurs mères, mariées de force à des citoyens chinois. Dans ces camps, les Ouïghours sont forcés de manger du porc, de boire de l’alcool et de condamner leur religion. Certains documents ayant fuités racontent également que l’on force les détenus à avaler des médicaments et à subir des injections. Ils sont utilisés comme des cobayes humains pour des expériences médicales, des procédures de stérilisation et du trafic d’organes. Ces camps de « rééducation » mettent également en place une forte propagande, notamment via des chansons dont on demande aux détenus d’en apprendre les paroles, ou encore en forçant les prisonniers à confesser des péchés inventés. 

Actuellement, 10 à 30 % des Ouïghours musulmans sont enfermés dans ces camps. 

Cependant, les Ouïghours qui vivent en dehors de ces camps ne sont pas mieux lotis. En dehors des camps de « rééducation », la minorité Ouïghoure est obligée d’installer une application qui contient un logiciel espion permettant au gouvernement chinois de surveiller l’activité des Ouïghours. 

Non seulement les femmes musulmanes ne sont pas autorisées à porter un hijab si elles ont moins de 45 ans, mais les Ouïghours ont également l’interdiction de parler une langue étrangère, quelle qu’elle soit. Il n’y a pas de viande halal et chacun doit être en mesure de prouver qu’il a chez lui de la viande de porc et de l’alcool.  

Le gouvernement chinois utilise également un système de reconnaissance faciale qui lui permet d’identifier les individus qui se rendent dans une mosquée pour ensuite les sanctionner.

Cette persécution dure depuis le Printemps 2017. Une commission des États-Unis a défini cette pratique comme étant « la plus massive incarcération d’une minorité dans le monde ». Personne ne mérite d’être persécuté pour des croyances religieuses. Il faut absolument partager cette pétition pour faire prendre conscience au monde de ce qui se passe en Chine et se battre pour faire cesser cette persécution immorale et inhumaine que vivent les musulmans Ouïghours.   

Je suis Nawid, un étudiant musulman néerlandais. L’histoire de ce que vit le peuple Ouïghours, je l’ai découverte via les réseaux sociaux et cela m’a énormément ému. En tant qu’être humain avec des droits fondamentaux, j’ai senti qu’il était de mon devoir de faire quelque chose.  

C’est pourquoi j’ai utilisé ma page facebook comme une plateforme pour alerter sur ce qui se passe. C’est pourquoi j’ai créé cette pétition. 

Une pétition qui a été signée 150  000 fois en 4 jours à travers le globe, preuve que le pouvoir est au peuple et que nous avons les moyens de faire changer les choses. 

Malheureusement, il y a encore beaucoup à faire. Rejoignez-moi dans ce combat en signant cette pétition et en élevant votre voix contre cette injustice.