«Le genre masculin est réputé plus noble que le féminin à cause de la supériorité du mâle"

«Le genre masculin est réputé plus noble que le féminin à cause de la supériorité du mâle"

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Elo BAK a lancé cette pétition adressée à Académie Française et à

«  Le genre masculin est réputé plus noble que le féminin à cause de la supériorité du mâle sur la femelle » (Nicolas Bauzée, 1767) , «  Lorsque les deux genres se rencontrent, il faut que le plus noble l'emporte » (Abbé Bouhours, 1675), ce sont de tels écrits qui sont à l’origine de l’instauration de la règle d’orthographe « du masculin qui l’emporte sur le féminin » qui n’existait pas avant.

Clamer ensuite que cette règle n’est pas machiste et que sa remise en question relève juste d’une lubie féministe me semble pour le moins injustifiable !

De même que le mot « race » a été supprimé de la constitution car il était en totale contradiction avec la notion d’égalité des droits entre les êtres humains, je demande l’abrogation de cette règle qui, elle aussi, ne repose sur aucun principe logique mais fait triompher l’inégalité entre les femmes et les hommes.

 

Au XVIIe siècle, des académiciens ont donc supprimé la règle de proximité autrefois en vigueur selon laquelle on accorde un adjectif avec le nom le plus proche pour la remplacer par la règle "du masculin qui l'emporte" en revendiquant la supériorité de l’esprit masculin sur l’esprit féminin. (voir le très bon article sur Usbeck et Rica qui explique toute cela bien mieux que moi).

Dès lors, cette règle ô combien injuste et machiste n’a jamais été remise en question ! Pourquoi acceptons-nous que la langue qui forge notre esprit, comme l’a si bien démontré Sapir-Whorf, véhicule des idées profondément inégalitaires et machistes et repose sur de telles inepties ? Nous, femmes, n’avons pas à nous effacer devant les hommes, nous avons le droit d’exister tout autant qu’eux.

Et à ceux qui rétorqueraient que la langue ne change rien aux catégories de la société et aux représentations qui y circulent, sachez que de nombreuses études démontrent que là où la langue est machiste, comme c’est le cas en France mais aussi dans d’autres pays d’Europe et du monde, les sociétés sont les plus inégalitaires sur le plan de l’insertion de la femme sur le marché du travail. C’est entre autres par la langue que nous nous rendons visibles aux yeux du monde et de la société, les catégories par exemple de professeure, d'autrice existent aujourd’hui (mais pas depuis si longtemps ou du moins n’ont pas refait surface depuis très longtemps) car les femmes ont investi ou réinvesti ces rôles récemment au regard de l'histoire, la langue reflète leur inscription dans la société. Et inversement c’est parce que la langue nous autorise à nous projeter dans de tels rôles en légitimant les mots « professeures, écrivaine, auteure » que nous les investissons !

Ce sont les deux faces d’une même pièce ! L’une ne saurait évoluer sans l’évolution de l’autre.

La langue a toujours été un instrument de pouvoir, permettant à un groupe humain d'en asservir un autre, et longtemps utilisé contre les femmes afin de les empêcher d'accéder à des rôles de décision que les hommes voulaient réserver aux hommes!  

La langue est le matériau par lequel nous façonnons nos esprits, dès l’enfance, la petite fille qui a intériorisé ces règles syntaxiques et orthographiques machistes, intègre que le féminin s’efface devant le masculin, de même que le garçon aura intégré que les femmes seront toujours plus faibles que les hommes !

Si une assemblée compte un million de femmes et un seul homme, on dira « ils » pour la représenter!!!

Quelle logique y a-t-il ici ? Au nom de quoi devons-nous accepter une règle qui efface le féminin devant le masculin ?

La langue est un matériau mouvant qui évolue et doit donc être à l’image des valeurs de la société dans laquelle elle circule, la France pays de l’égalité et des droits universaux de l’être humain se doit de rendre sa langue plus égalitaire et juste, à la hauteur des valeurs qu’elle entend transmettre!!

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !