Pétition fermée
Adressée à Stéphane Le Foll

Aïd El-Kébir : arrêtons le massacre !

2 481
signataires

Chaque année, à l’occasion de l’Aïd el Kébir, 200 000 moutons, béliers, chèvres et bovins sont égorgés en une seule journée en direction de la Mecque, sans aucun étourdissement préalable.

Ce sacrifice génère un stress considérable et engendre évidemment d’importantes souffrances pour l’animal, qui agonise pendant plus d’une minute, étouffé par son propre sang. Cette pratique barbare n’a pas sa place en France !

Elle rappelle également que l’abattage rituel se généralise dans les abattoirs français pour satisfaire des revendications communautaristes, alors même qu’il porte une grave atteinte au bien-être animal.

100% de l’abattage est halal en Île-de-France et 60% des abattoirs français pratiquent l’abattage rituel selon le Ministère de l’Agriculture !

Pour mettre fin à ces souffrances animales inutiles, le Collectif Belaud-Argos propose :

- Interdiction totale et définitive de l’abattage rituel en France en rendant obligatoire l’étourdissement préalable : plus aucune dérogation communautariste ;

- Intensification des contrôles dans les abattoirs français et recrutement d’inspecteurs vétérinaires plus nombreux afin d’assurer un suivi pertinent de l’ensemble du processus d’abattage ;

- Pour les viandes importées, étiquetage obligatoire, fiable et clair précisant la méthode d’abattage afin d’informer le consommateur.

Soutenez ces propositions en signant notre pétition, pour que notre pseudo-ministre de l'agriculture agisse enfin contre la souffrance animale !

Cette pétition a été remise à:
  • Stéphane Le Foll


    Collectif Belaud-Argos a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 2 481 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Collectif Belaud-Argos compte sur vous aujourd'hui

    Collectif Belaud-Argos a besoin de votre aide pour sa pétition “Aïd El-Kébir : arrêtons le massacre !”. Rejoignez Collectif Belaud-Argos et 2 480 signataires.