Victoire confirmée

40.000 € de taxi : Pour la démission de la présidente de l’INA

Cette pétition a abouti avec 31 568 signatures !


En lisant la presse aujourd'hui, j'apprends qu'Agnès Saal, la présidente de l'Institut National de l'Audiovisuel (INA), opérateur public dépendant pour grande partie de l'argent public, a dépensé 40 000€ de taxi en 10 mois et justifie cela par le fait qu'elle n'a pas le permis. Il semble qu'elle n'ait pas non plus de carte de transport.

J'apprends en continuant l'article qu'elle a donné « par maladresse » les codes de réservation à son fils, qui a dépensé 6 700€ de taxi en 10 mois ! Donc en gros, en estimant qu'une course coûte 20 euros, cela représente 335 courses, soit une par jour, week-end compris il en va de soi. Maladroitement, donc.

Pour la maman (présidente de l'INA), 26 000 euros de dépenses de taxi en 10 mois soit, pour une course à 20€, 4 courses par jour, week-end compris en plus d'un chauffeur personnel attitré pendant toute la semaine. 

En dehors des heures de travail du chauffeur personnel, cela veut dire qu'elle cale en moyenne deux taxis le matin avant sa prise de fonction et le soir après qu'il a fini son travail. Et bien très honnêtement, une enquête de l'inspection ne ferait pas de mal pour nous convaincre qu'il n'y pas un peu de perso dans tout ça… 

Mais rassurons-nous, la présidente de l'INA annonce qu'elle va rembourser les sommes perso.

Il y a deux choses qui me heurtent profondément dans cette histoire devenue pas si banale :

- des dirigeants qui se croient au-dessus des lois. On est en effet encore en plein délit d'une élite qui croit en son impunité, comme si rembourser allait effacer le détournement de l'argent public (et donc du notre).

- une élite qui vit en planant au-dessus de notre quotidien. Et cela devient insupportable de constater cette ignorance des réalités de millions de citoyens confrontés quotidiennement aux problèmes liés aux transports (coût d'un permis de conduire, transports en communs surchargés, coûts d'achat et d'entretien d'un véhicule).

Sauf, que là, on a élu un Président de la République qui annonce une présidence normale, avec des voyages en seconde pour les ministres, alors on voudrait bien que cela s'applique à tous les cadres de la fonction publique et en particulier aux dirigeants des établissements publics. D'autant plus quand on sait que l'INA a eu des problèmes financiers il n'y a pas si longtemps.

Et puisque c'est le conseil des ministres qui nomme le ou la présidente de l'INA, nous demandons au Président de la République et à tous ses ministres qui en font parti qu'ils appliquent à l'INA ce qu'ils s'appliquent à eux-même, c'est-à-dire demander la démission de sa Présidente actuelle et la nomination d'un(e) Président(e) normal(e).



Sébastien compte sur vous aujourd'hui

Sébastien LOURADOUR a besoin de votre aide pour sa pétition “40.000 € de taxi : Pour la démission de la présidente de l’#INA”. Rejoignez Sébastien et 31 567 signataires.