Petition Closed

Mise à jour du 30 août: Nabil a quitté Guantanamo!

Après onze années passées enfermé à Guantanamo, les autorités Américaines ont enfin fait sortir mon neveu Nabil de cet enfer; il a atterri sur le sol algérien avant hier soir. Et ceci n'aurait pas pu arriver sans vos 18000 signatures sur ma pétition.

Je vous remercie infiniment d'avoir signé et diffusé ma pétition. Tous vos messages nous ont énormément aidé, ma famille, mes proches et moi-même, à passer cette période difficile et obtenir cette première victoire. Ma pétition m'a permis d'obtenir l'attention des médias et des autorités. 

Je suis très reconnaissant aux autorités de mon pays d'avoir bien voulu l'accueillir et de soutenir le Président Obama dans sa volonté de vider ce centre de détention de la baie de Guantanamo. Mais c'est en France que toute la famille de Nabil vit aujourd'hui. Pour que Nabil se remette de toutes ces années de souffrances inexpliquées, il a besoin d'être entouré des personnes qu'il aime.

Aussi, nous continuerons à nous battre et à vous solliciter, pour que Nabil puisse très bientôt rentrer dans le pays où réside toute sa famille, la France.

Pourriez-vous continuer à faire signer la pétition autour de vous? Nos chances sont encore plus grandes de voir Nabil revenir en France maintenant : n'abandonnons pas, chaque signature compte.

Avec tous nos plus sincères et chaleureux remerciements pour votre soutien dans cette première étape importante pour toute la famille,

Ahmed Hadjarab

----

Mise à jour du 23 mai -

Avec d'autres détenus, Nabil est en grève de la faim depuis 100 jours et on le nourrit de force pour qu'il ne meurt pas. Alors qu'à chaque instant, je crains le coup de fil m'annonçant sa mort, j'ai aujourd'hui une lueur d'espoir. En réponse à la mobilisation des citoyens, le président américain Obama va annoncer dans quelques heures des mesures pour fermer Guantanamo et pourrait évoquer le cas de mon neveu et des autres grévistes. Si vous êtes des milliers à signer notre pétition aujourd'hui, la France devra à son tour répondre à notre appel et accueillera Nabil avant qu'il ne soit trop tard.

Merci de signer et de diffuser l'appel!

Ahmed Hadjarab

----

Mise à jour du 25 avril -

Le 17 avril 2013, Nabil a parlé de ses conditions de détention à son avocate de l'associaiton Reprieve. Il fait partie de la grande majorité des détenus qui sont en grève de la faim. Il est alimenté de force de façon barbare par les autorités américaines. À nouveau, il demande à la France, "son pays", de l'accueillir.

Cliquez ici pour lire son témoignage éloquent et dramatique. Aidez-nous à multiplier les soutiens!

-------

Mon neveu Nabil vit un cauchemar, enfermé dans la tristement célèbre base américaine de Guantanamo depuis 2002, où il subit actes de torture et traitements inhumains, alors qu'il n'a jamais été inculpé et qu'il a été déclaré libérable par les autorités américaines depuis 2007.

Je suis citoyen français, plusieurs membres de notre famille ont servi dans l'armée française et tous les proches de Nabil vivent en France. Nous demandons l'aide du gouvernement français pour que mon neveu Nabil soit libéré et rentre dans le pays qu'il aime et dans lequel il a grandi: la France.

Les américains considèrent Nabil libérable et ne présentant aucun danger. Il ne peut rester indéfiniment à Guantanamo. Mais parce qu'il est né algérien, mon neveu risque d'être rapatrié en Algérie, pays où il n'a aucun lien familial, ni soutien.

Avec ma famille et l'ONG Reprieve qui représente des détenus de Guantanamo, nous lançons cette pétition pour  appeler la France à agir au nom des droits de l'homme en l'accueillant dès que possible.

Le 15 février 2013, cela fera 11 ans que Nabil est incarcéré à Guantanamo. Pourtant il n'est pas un criminel, aucune charge n'a été retenue contre lui. Quand je l'ai au téléphone - et c'est malheureusement rare - il me dit combien il rêve de rentrer en France, de retrouver ses proches avec qui il a grandi; son demi-frère Hakim (qui a reçu la médaille nationale pour son engagement dans l'armée française)... Nabil m'a dit vouloir devenir interprète ou traducteur, car ses années en prison lui ont donné le temps d'apprendre des langues (il parle le français, l'anglais et un arabe de base). Un gardien de Guantanamo le décrit comme "un footballeur passioné, un jeune homme charmant".

Aujourd'hui, j'ai espoir que les choses bougent enfin. Une pétition du Sénateur canadien Roméo Dallaire sur Change.org demandant au gouvernement canadien de rapatrier Omar Khadr - un autre jeune détenu - a été couronnée de succès. Il est donc possible d'agir pour sa libération.

J'aime mon pays la France, qui a toujours su s'engager au nom des droits de l'homme et qui a affirmé soutenir les initiatives pour en finir avec Guantanamo. En accueillant Nabil, la France réaffirmerait ses objectifs et ses engagements.

Mais afin de convaincre le Président François Hollande, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls et le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius d'agir dans le bon sens, nous avons besoin de votre soutien.

Merci de signer et diffuser la pétition!

Ahmed Hadjarab

Avec l'ONG Reprieve et le Comité de soutien à Nabil Hadjarab

---

Plus d'informations sur mon neveu ici: 

http://www.reprieve.org.uk/cases/nabilhadjarabfrance/

Letter to
Conseiller technique, relations avec la société civile Soria Blatmann
Ministre français de l'Intérieur Manuel Valls
Ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius
and 3 others
Ambassadeur pour les droits de l'homme François Zimeray
Sous-directeur des droits de l'homme et des affaires humanitaires, MAE Daniel Vosgien
Président de la République française François Hollande
Messieurs,

Nabil Hadjarab, citoyen algérien de 33 ans, est détenu à Guantanamo depuis le 15 février 2002, alors que tous les chefs d'accusation le visant ont été retirés depuis 2007.

La France est le pays où Nabil a passé son enfance. Plusieurs membres de sa famille ont servi pour l'armée française et toute les proches de Nabil se trouvent en France, le pays qu'il aime et où il demande à rentrer depuis 2007.

Au nom de l'engagement de la France pour les droits de l'homme et pour la fermeture de Guantanamo, nous vous demandons de mettre en oeuvre ce qui est en votre pouvoir pour permettre aux proches de Nabil de l'accueillir en France.