Justice pour les candidats au concours des IEP

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Étudiants,


Suite à la volonté du Gouvernement d’annuler le concours des Instituts d’Etudes Politiques et de le remplacer par un examen des dossiers, nous ne pouvons que faire entendre notre voix. Si le coronavirus représente une grave menace à l’encontre de notre santé, nous ne pouvons accepter l’injustice.


Sur les 12 000 candidats de ce concours, 30% sont des bacs+1. Ayant pour la plupart échoué en terminale, nous avons fait le choix de persévérer. Beaucoup d’entre nous ont choisi de laisser de côté de nombreuses formations dans lesquelles ils étaient acceptés  afin de s’engager dans une prépa. Cette pétition concerne également tous les candidats en terminale, menant un rythme de travail élevé depuis septembre, préparant leur baccalauréat ainsi que le concours. Nous, qui représentons ces 12 000 candidats, nous sommes investis mentalement, physiquement, et financièrement, pour tenter d’intégrer un des IEP. Depuis septembre, nous nous donnons corps et âme afin de prétendre à cet objectif, et nous tenons aujourd’hui prêts à affronter les sujets.


Nous sommes tous conscients de la gravité de la situation. Le COVID-19 représente une menace extrême pour nous tous. De plus, chacun de nous soutient les mesures prises par notre Président afin de lutter au mieux contre ce virus et appelle à respecter les consignes de sécurité. Toutefois, nous refusons de sacrifier une année de prépa et un travail acharné, alors que des solutions existent. Nous réclamons un report du concours à une date où nous serons en sécurité face au coronavirus. À juste titre, nous constatons que de nombreux concours en bac+1 sont décalés. Ainsi nous ne voyons pas pourquoi le concours des IEP n’est pas lui aussi, dans un souci d’égalité, reporté.

Un examen des dossiers viendrait clairement être défavorable à tous les candidats ayant préparer ce concours sérieusement. Cela représenterai une grave injustice pour nous tous, qui avons souvent sacrifié notre dossier au prix de nos révisions pour le concours. Depuis un, deux et parfois trois ans, nous avons accepté de mettre de côté notre dossier afin de nous investir au maximum pour ce concours. Un examen des dossiers ne serait donc pas du tout représentatif du mérite et des capacités des candidats, et nous porterait largement préjudice.

Ainsi nous demandons, avec conviction, le report du concours. Nous appelons les autorités responsables à ne pas ignorer notre travail et dans certains cas notre première année d’études, afin de rétablir justice même dans cette période difficile.


Merci.

Candidats au concours commun des IEP.