Aménagement de "coronapistes" cyclables afin de garantir la distanciation sociale

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


En pleine épidémie de Covid-19, plusieurs villes du monde ont mis en place des pistes cyclables provisoires permettant de faciliter les déplacements à vélo, et proposer ainsi une alternative aux transports en commun ou à la voiture. En effet, cette alternative permet de garantir la distanciation sociale tout en évitant la pollution de l’air, soupçonnée d’aggraver les risques liés au coronavirus.

En Ile-de-France, la réflexion d'aménager ces "coronapistes" a également émergé. Ainsi, la région Île-de-France s'engage à mobiliser 300 millions d’euros, via un communiqué de presse publié le 22 avril. Cette somme vise à accélérer la création d’un réseau régional cyclable, le RER Vélo, réseau de neuf itinéraires sécurisés imaginés par le Collectif Vélo Ile-de-France, en commençant par des pistes cyclables provisoires en vue du déconfinement.

Il convient donc que toutes les collectivités d'Ile-de-France rejoignent ce projet !

Il semblerait que le département des Yvelines soit également prêt à jouer le jeu.

Ainsi, nous demandons à tous les élus de la Communauté d'agglomération Saint-Germain Boucles de Seine (CASGBS) de se positionner dès maintenant pour rejoindre ce projet et ainsi garantir la mise en place de ces "coronapistes".

Cela parait d'autant plus essentiel au sein de notre territoire où l'usage du vélo est particulièrement important et concerne de grands axes de pôles d'emploi !

Nous lançons donc un appel pour l'implication des élus de la CASGBS dans ce projet !

Merci de partager autant que possible et d être relais de cette initiative en identifiant systématiquement votre ville