Decision Maker

African Wildlife Federation


Does African Wildlife Federation have the power to decide or influence something you want to change? Start a petition to this decision maker.Start a petition
Closed
Petitioning United States Fish & Wildlife Service, International Primatological Society, International Union for the Conservation of Nature, African Wildlife Federation, Freeland, WildAid, Conservation Interna...

Illegalen Handel mit Wildtieren beenden

Hallo, mein Name ist Jane Goodall und ich möchte Sie um Ihre Unterstützung bitten, den illegalen Handel mit Wildtieren zu beenden. Ich verbringe jedes Jahr rund 300 Tage auf Reisen und spreche mit Menschen darüber, wie wir den Tieren am besten helfen können. Aber ich weiß, dass die Kraft der sozialen Medien sehr viel mehr Menschen sehr viel schneller vernetzen kann, als es eine einzelne Person zu tun vermag. Bitte helfen Sie mir den illegalen Handel mit Wildtieren zu beenden. Gier und das Verlangen nach zunehmend seltener werdenden “Trophäen” lassen den illegalen Handel mit wildlebenden Tieren boomen. Dieser grausame Handel treibt die gefährdeten Arten dieser Welt rasant auf ihre Auslöschung zu. Ich treffe in diesem Jahr mit einigen der führenden Vertreter von Artenschutzorganisationen zusammen und ich brauche dringend Ihre Unterstützung, um ihnen deutlich zu machen, dass es Ihr Wunsch ist, dass die internationale Gemeinschaft den illegalen Handel mit Wildtieren mit höchster Priorität behandeln muss. Meine Kollegen und ich vom Jane Goodall Institut haben die schrecklichen Wunden gesehen, die den Opfern durch Wilderei zugefügt wurden. Wir wissen als Vertreter einer gemeinnützigen Artenschutzorganisation, die gemeinsam mit großen internationalen Partnern in vielen afrikanischen Ländern vor Ort zusammenarbeitet, dass die Abschlachtung dieser wunderbaren Tiere grausam und unentschuldbar ist. Wir haben auch den heroischen Einsatz von Rangern unter Verlust ihres Lebens gesehen, die die Tiere gegen Wilderer verteidigt haben: wir dürfen nicht zulassen, dass ihr Tod umsonst war. In unserem Tchimpounga Schimpansen Rehabilitationszentrum sehen wir Affen, die durch tödliche Schnappfallen verstümmelt wurden, Affen, die an Schusswunden leiden und Schimpansen im Kindesalter, die ihren Müttern entrissen wurden, nachdem diese von Wilderern erschossen wurden. Sie werden auf Märkten angeboten, wo Menschen illegal Schimpansenfleisch kaufen können. Die kleinen Schimpansen kommen oft mit schweren Verletzungen zu uns, sind sehr krank und leiden an schweren psychologischen Störungen, die vielleicht nie mehr heilen werden. Und trotzdem gehören sie zu denen, die Glück gehabt haben. Die Kleinen, die es nicht bis Tchimpounga schaffen, werden oft im illegalen Handel für exotische Haustiere oder für den Unterhaltungssektor verkauft, wo ihr Schicksal ein kurzes, einsames Leben voller Schmerz und Misshandlung ist. Dies ist kein einfaches Thema und voller Beispiele dafür, was der Druck der Armut, fehlende Möglichkeiten des Vollzugs von Schutzrechten, staatliche Korruption und die unreflektierte Nachfrage nach wildlebenden Tieren oder deren Produkten durch Konsumenten in aller Welt anzurichten imstande sind. Der unmenschliche Brauch, in das natürliche Habitat von geschützten Tieren einzudringen um sie zu fangen oder zu töten, um bestimmte Teile zu verwerten, zerstört die kostbarsten Arten unserer Erde, und er muss aufhören. Die Fakten, die die Dringlichkeit dieser Krise verdeutlichen: 35.000 Elefanten werden jedes Jahr für ihr Elfenbein getötet. Die Wilderei von Nashörnern ist zwischen 2007-2014 um 9.000% gestiegen. 73 Millionen Haie werden jedes Jahr ihrer Flossen wegen getötet. Eine Studie von 2014 zeigte, dass es wahrscheinlich nur noch 3.200 wilde Tiger in Asien gibt. Jährlich werden 3.000 Menschenaffen (auch Schimpansen) illegal getötet oder aus der Wildnis gestohlen. Diese Zahlen sind Schätzungen, die auf Populationsgrößen basieren, die es nicht einmal mehr gibt, denn jährlich sind es weniger und weniger Tiere, die überhaupt gejagt werden können. Das Jane Goodall Institut hat nun die großangelegte Jane’s Traffic Stop Kampagne gestartet, um diesen Handel zu beenden. Bitte seien Sie ein Teil davon! Es ist unsere Hoffnung, dass wir einen Beitrag leisten werden, der Wilderei endgültig ein Ende zu setzen, indem wir eine riesige Gemeinschaft von Unterstützerinnen und Unterstützern in den sozialen Medien aufbauen, die im Kampf gegen die Gewalt kontinuierlich die Entscheidungsträger in die Verantwortung nehmen. Ich glaube fest daran, dass wir - vom majestätischen Elefanten bis hin zum kleinsten Schmetterling – vom Aussterben bedrohte und gefährdete Arten wertschätzen und zelebrieren sollten, damit sie in Ruhe leben können... wild und frei. Das kann nicht eine Person allein erreichen. Und wir brauchen Unterstützung. Diese Bewegung braucht Sie! Erheben Sie sich gegen den Handel mit wildlebenden Tieren, indem Sie diese Petition zeichnen und so Ihre Unterstützung zeigen. Und helfen Sie mir dabei diese hoffnungsvolle Botschaft weiterzuverbreiten und z.B. an die IUCN beim World Conservation Congress, an die International Primatological Society auf ihrem zweijährlichen Kongress und vor allem an CITES bei der CoP17 Konferenz in South Africa im September diesen Jahres, zu überbringen. Wir müssen der Welt erzählen, dass wilde Tiere nicht auf der Erde sind, um bis zu ihrer Auslöschung gejagt zu werden und stückweise als Beute oder Trophäen verkauft zu werden. Wir dürfen das Geschäft mit der Wilderei nicht unterstützen, wir müssen bewusster einkaufen und es vermeiden, illegale Tierprodukte zu kaufen oder Unternehmen zu unterstützen, die das tun. Jeder und jede von uns ist nur eine Stimme in dem Kampf um die Beendigung der Wilderei, aber wenn Sie mir alle kollektiv beistehen und Ihre Stimme erheben, dann wird unsere Botschaft unmöglich zu überhören sein. Ich werde eng mit unseren Partnern zusammenarbeiten, um sicherzustellen, dass die Unterschriften dieser Petition weiteren Druck und Erfolg in diese internationale Bewegung bringen, um die Wildtiere zu retten. Unterschreiben Sie jetzt diese Petition und werden Sie Teil meiner Kampagne. Wir werden Sie mit Informationen über weitere Aktionen in den kommenden Wochen und Monaten auf dem Laufenden halten. Ich danke Ihnen. -Dr. Jane Goodall www.janegoodall.de

Jane Goodall
322,326 supporters
Petitioning Vice President Mr Slumber Tsogwane, Minister Mr Kostantinos Markus, Save the Elephants, International Animal Rescue, African Wildlife Federation, World Wildlife Fund, Ministry of Environment, Wildl...

Let's stop Botswana's government from lifting the ban on elephant hunting!

Elephants are undoubtedly some of the most awe-inspiring creatures on the planet. Did you know that there have been many reports of elephants showing kindness towards other species, such as rescuing other animals at considerable costs to themselves? Did you know that they grieve for the dead… just like we as humans do? These beautiful creatures love deeply and are passionate about life… and it is now time for us to stand tall next to our planet’s beautiful giants. For those who have not yet heard the heart-breaking and horrific news…Botswana’s cabinet ministers are planning to lift a four-year hunting ban, with the introduction of elephant culling. What makes this news even more disgusting is that they are proposing to not only reintroduce trophy hunting into the country, but are also planning to turn the culled species into canned pet food. Botswana is home to almost a third of Africa’s elephants, and the government is considering lifting a ban on big game hunting. While figures estimate the population to be around 130,000 elephants, the government is claiming it’s closer to 230,000 - the conflicting facts surrounding this issue has no doubt contributed to the uncertainty of whether this act is necessary. The planned lift of 2014’s Hunting Ban is being spear-headed by President Masisi, who believes that this is a necessary step to take due to concerns from local communities regarding how the elephant’s increased migration routes have caused farming destruction and harvest loss. However, reports have also supported that the elephant’s migration routes have expanded due to climate change. With the Earth's temperature changes causing a decrease in rainfall which led to drier land, resulting in elephants traveling further for water and food. If this is the case, then surely climate change is a reflection of the behaviour of humans, and elephants should never be held accountable or punished because of our actions. Elephants are truly a beautiful breed. Perhaps the most fascinating quality of the elephant is its undeniable similarity to us; manifested by the close bonds they form with family members, their communication, life span, the care of their young and their emotions. Elephants experience many of the same emotions as humans do, and the herd is considered one of the most closely-knit societies of any animal. “No one should ever be able to claim which being or animal takes precedence over another; we all share this planet and inter-dependency is key to the life span of our planet and the beings that call it home. If we start taking these extreme measures such as re-instating trophy hunting in an attempt to ‘live in harmony’, where do we draw the line?” – Nena Chaletzos, CEO of Luxtripper This petition was launched with the sole intention of saving the elephants by dissolving these talks and strongly encouraging President Masisi and his government to end all their plans to lift the hunting ban.We plan to gather 100,000 signatures that will allow us take it to debate in parliament to try to put a stop to the ban on elephant hunting being lifted. Please sign below and be part of this movement.For more information, visit Elephants Without Borders

Nena Chaletzos
6,988 supporters
Closed
Petitioning The International Union for Conservation of Nature, United Nations, African Wildlife Federation

Consider Protected Status For Hyenas

The Striped Hyena is not the most lovable animal, nor is it the cutest. But that doesn't mean they are unworthy of protection. Especially when they're facing so many threats. Things have gotten so bad for the striped hyena that the International Union for Conservation of Nature and Natural Resources (IUCN) now lists them as Near Threated if their population continues to decline it won't be long before they are endangered. It is estimated that there are less than 10,000 left. Habit lost and hunting has decimated the populations of the Striped Hyena. In certain parts of Africa hyena meat is considered an aphrodisiac. This has resulted in Hyena organs and meat fetching a steep price on the black market. The increased demand is decimating the population. Hyenas are scavengers and there are still people who will hunt and eat their meat.  Despite the threat to their population, Striped Hyenas are still treated poorly. An animal clinic took in a Striped Hyenas that had bruises everywhere, chain and rope burn, teeth that were broken down to the root, broken bones, and an eye infection. It was clear that the poor animal was chained and abused by the local villagers.  A Striped Hyena provides an invaluable service, they are the sanation workers of the animal world. They aid in the removal of carcasses and decaying matter. Without them, the ecosystem will suffer. Please sign and share to urge the government to protect the Striped hyena before it is too late.    

World Animal Rescue
6,941 supporters
Petitioning People for the Ethical Treatment of Animals (PETA), International Animal Rescue, African Wildlife Federation, wildlife, World Wildlife Fund

Shut Down Commerford & Sons Traveling Zoo

For years the Commerford & Sons traveling zoo, based out of Goshen, CT,  has disturbed thousands by bringing elephants in questionable condition to The Big E fairgrounds in Massachusetts to be used as entertainment and attractions by the public. Beulah, Karen, and Minnie, the three elderly elephants that Commerford & Sons own have drawn the attention of much the public for very different reasons though, many have reported noting visible illness, malnourishment, exhaustion, and limping while these beautiful creatures are expected to walk around and around, day in and day out, carrying tourists for unnecessary photo ops and “entertainment”. Nearly every year a portion of the public is outraged by the condition that these animals are kept and expected to perform in, and yet year after year nothing is done. The Big E, a concept based 100 years ago in the idea of judging people’s abilities to raise the healthiest strongest livestock that they can and be judged on it, has strayed so far from their roots that they choose to bring these enslaved elephants back time and time again to be profited off of. There was much concern from several fair goers expressed online, who witnessed Minnie’s state and posted about it, as well as a video more recently posted of a camel behind the C&S tents, laying on its side on the asphault, that a keeper then walks up to and pulls violently on, forcing it to stand when it is clearly collapsed in exhaustion. They all were given no comment from the company’s zoo keepers, and it prompted them to post evidence showing the animal’s condition to Facebook. In less than 48 hours one photo sparked the outrage of nearly 30,000 people nationwide. If we could get even a third of those signatures we could make a difference.  Abuse is not, and never should have been, entertainment. Please help us in raising enough signatures to present to local officials and put an end to this, hopefully ultimately helping to get them all rehomed to a sanctuary. 

Valerie Stumpf
6,294 supporters
Petitioning Department of Justice, James Justice, Ministerio de Justicia, Ron Justice, United States Department of Health and Human Services, Human Rights Campaign, United Nations, Ban Ki-moon (Secretary-Gener...

LA TRADITION ET SES RITES OU LA PRISON Trois jeunes camerounais détenus à New-Bell

LA TRADITION ET SES RITES OU LA PRISON Trois jeunes Camerounais detenus à tord à la prison central de Newbell Douala. Steve Tiani Happi Joel Happi, Brad Tiani. Ils sont accusés par leur Famille paternelle d'avoir entraîné la mort de leur Père et Oncle Happi Célestin décédé d'un arret cardiaque le 18 avril 2018 a 2h suite a une opération chirurgicale de l'estomac le 17 avril a 14h a la clinique des Merveilles de NDOG-BON. Je m’appelle Mike HAPPI, Camerounais vivant à Shanghai Chine, Ingénieur Informaticien de profession. J’ai perdu mon père, Célestin HAPPI, Mercredi 18 Avril à 2h du matin a la clinique des Merveilles de NDOG-BON . Il s’est fait opérer d’une perforation gastrique dans la journée du mardi et a fait un arrêt cardiaque dans la nuit. Après avoir appris cette tragique nouvelle, j’ai pu avoir une permission de deux semaines par mon employeur et je suis rentré au Cameroun afin de pouvoir enterrer mon père et faire mon deuil auprès des miens: ma mère et mes deux frères Joel et Steve. En 2012 ,mon père était parti s’installer avec une autre femme.Mes frères étaient toujours dans notre maison familiale à Makepe. Depuis une dizaine d’années , Papa avait des problèmes de santé réguliers et suivait un traitement journalier. Il était éthylique et ses problèmes de santé ne l’avaient malheureusement pas motivé à arrêter de boire. Il a fait deux AVC, le premier en 2014 où il a été hospitalisé pendant un mois à la Quintinie, puis un deuxième en septembre 2017. Afin de pouvoir prendre soin de lui, nous avons souhaité qu’il revienne s’installer à la maison et d’un commun accord avec maman la maison a été scindée en deux partie : celle de ma mère, et celle de mon père. Mes deux frères, qui étaient à Douala avec mon père l’aidaient au quotidien, et moi, étant loin, je participais à sa pension mensuelle. Nous avions même mis en place un système de tickets resto dans différents restaurants des environs qu’il aimait afin d’être sûr qu’il ait ses repas quotidiennement et n’utilise pas toute sa pension dans les boissons.(il faut préciser qu’on a opté pour ce système car papa accusait mes frères de vouloir l’empoisonner ,donc on a arrêté de lui donner à manger par mesure de prudence) Malgré tout ce que nous faisions pour lui, notre père a toujours été peu reconnaissant envers ses enfants. Il médisait sur nous dans tous les bars du quartier et essayait de faire croire à tout le monde que nous ne nous occupions pas de lui. Nous avons toujours blâmé l’alcool pour son comportement, et cela ne nous empêchait pas de l’aimer de tout notre cœur et d’être attentionné envers lui,en réalité ,Papa avait perdu la tête. Mais nous étions loin de s’imaginer qu’il nous quitterait aussi tôt…. Organisation des Obsèques Afin d’organiser les obsèques, nous avons fait plusieurs réunions avec la famille de mon père et mes frères. Seuls les cousins de mon père ont participé à ces réunions, cependant aucun de ses frères et sœurs n’est venu.Papa était de religion Catholique et très peu impliqué dans les rites et coutumes traditionnels. Nous sommes chrétiens de foi et avions décidé de faire un enterrement catholique à Bana.La date qui coulait de source pour nous était le 27/28 Avril pour plusieurs raisons : premièrement, c’était le seul weekend où je pouvais être là. Deuxièmement, le fait d’enterrer notre père un Samedi aurait permis à de nombreuses personnes de faire le déplacement. Nous souhaitions ,Nous avions donc prévu de faire une messe suivie d’une veillée à Douala le Vendredi 27, et une messe et l’enterrement à Bana le Samedi 28 Avril.Notre famille paternelle s’est très vivement opposée à l’idée d’un enterrement chrétien , et aux dates choisies car le Samedi 28 Avril, un des cousins de mon père devait recevoir les attributs du Chef Bana à Douala. Ils sont allés jusqu'à me dire que je pouvais rentrer en Chine, et qu’ils s’occuperont de l’enterrement de mon père « à leur façon ». De plus, de nouveaux visages, totalement inconnus se présentaient chaque jours à nous « Je suis tonton X », « Je suis tonton Y ». Pour être honnête, je n’en revenais pas comment tout à coup, cette famille qui avait été TOTALEMENT absente depuis des années, souhaitait s’impliquer dans le deuil de papa, et nous écarter, nous les enfants de notre père. Où était toute cette grande famille, soit disant soudée quand notre père était malade ? Qui était là pour s’occuper de lui ces dernières années ?J’ai plus tard compris que ce que la famille paternelle voulait faire la tradition des crânes. Chose que nous ne voulons pas pour notre père, et que notre père ne voulait pas pour lui je pense vu son hostilité pour les rites traditionnels et son absence à plusieurs réunions au village. De son vivant ,il ne nous avait jamais emmené au village et nous montrer les cases à crânes etc.Nous avons grandi et avons été élevé dans la foi chrétienne , loin des traditions, et on a appris à marcher avec la force du Dieu d'Abraham, Isaac et Jacob. Mes frères et moi avons renforcé notre volonté de maintenir le programme que nous avions élaboré. Les rapports avec la famille paternelle sont devenus hostile, et une vraie tension se faisait sentir entre les deux parties : nous, sa famille nucléaire et la famille paternelle élargie.Nous avons donc décidé de se charger entièrement de l’organisation. Joel s’occupait des papiers administratifs et de tout concernant la morgue. Steve s’occupait de l’organisation de la célébration et de l’enterrement à Bana, qui n’était pas tâche facile. Nous souhaitions enterrer notre père sur son terrain qu’il possédait à Bana, mais lorsque nous y avons été, un de ses cousins nous a refoulé et s'est saisi du terrain du moins nous avons évité ce combat inutile . On a du retourné vers le cimetière de la paroisse de Banka. Mercredi 25 Avril Après un check-in de routine a la morgue, on apprend que le corps de notre père est scellé sous ordre du procureur suite à une plainte de son frère: Mr Tchokonte Emmanuel nous accusant d’avoir tué notre père . Et on nous dit que le Commissariat Central N°4 Logbessou a ouvert une enquête...Nous n’avons jamais reçu de plainte il faut le préciser. Jeudi 26 AvrilLe matin, accompagnés de notre mère, nous allons rencontrer le procureur au Palais de Ndokotti afin de lui expliquer la situation malheureuse dans laquelle nous sommes. Nous n’avons pas eu l’occasion de dire un seul mot, il semble qu’il nous attendait, et nous avait réservé un accueil des plus froids, des propos incendiaires, jusqu’à nous accuser d’avoir tué notre père avant de nous expulser de son bureau !!!!! Comment un Homme qui est censé représenter la Justice peut s’adresser ainsi à une famille en deuil?De surcroit sans aucune preuve de ce qu’il dit! C’est là que j’ai compris qu’il y avait une manigance, un complot contre nous. Nous nous sommes ensuite rendu au Commissariat Central N°4 Logbessou, où le Commissaire Principal nous a reçus et écouté notre version de l’histoire. Apparemment, il avait déjà rencontré le médecin qui suivait notre père et ce dernier avait confirmé le diagnostic du décès : arrêt cardiaque suite à une opération à l’estomac.Il nous a fait comprendre que les causes du décès de Papa sont claires mais il reste interpellé par la déposition de la main courante de notre père le Vendredi 13 contre mon petit frère Steve Tiani HAPPI, et mon petit cousin Brad TIANI et dont il n'a pas porté plainte contre eux , il a juste fait une déposition de la main courante.Il faut préciser que le médecin a été clair et a eu à faire le certificat de genre de mort. Retour sur les évènements du vendredi 13 avril 2018 Ce vendredi matin, papa demanda a un de ses locataires de démonter la porte en métal d'une chambre appartenant à la concession de maman. Mon grand frère Joel et mon cousin Brad qui passaient par là à ce moment ont intercepté le jeune locataire et lui demandèrent de remettre la porte pour raison de sécurité car cette entrée laisserai entre-ouvrir toute la maison… Alors que Joel et Brad essayaient de replacer la porte, Steve arriva et essaya de calmer notre père qui était très en colère et le roua de coups. Un des locataires de Papa vint en aide à Steve, et retint notre père le temps que les garçons réparent la porte. Une fois la porte remise , mon père fou de rage s’est muni d’un bois et frappa mon cousin Brad à la tête. Il lui ouvrit le crâne, et mon frère Joël l’emmena d’urgence à l’hôpital afin qu’on lui fasse des points de suture. Au retour de l’hôpital, Brad et Joel croisèrent papa sur leur chemin avec un bandage autour du crâne. Une fois à la maison Steve leur expliqua qu'il avait aussi vu papa avec la bande et pensait qu’il faisait une scène de montage vu qu’il avait blessé Brad, mais que le locataire lui expliqua qu’après leur départ (Joël et Brad à l’hôpital et Steve dans la maison ), Papa est reparti à la charge avec cette fois pour but de retirer de ses mains l’antivol de la fenêtre de cette chambre. Le locataire l’a retrouvé au sol, anti vol sur lui et lui a porté secours, puis lui a mis un bandage sur la tête car blessé au niveau du front suite au choc de l'antivol. J’en conclu que cette même journée, papa serait allé faire sa déposition de la main courante a l'égard de Brad et Steve, mais il ne mentionna pas Joël HAPPI... ? D'où mon interrogation sur l'inculpation et l'incarcération de mon frère Joël ??? Retour sur les événements du Jeudi 26 avril 2018: Interrogations au commissariat Après avoir relaté les faits au commissaire ,Brad, Steve et Joël ont eu à faire leurs dépositions puis nous sommes rentrés à la maison.L'enquêteur nous informa que les résultats de l’autopsie sortiraient le lendemain à 8h, et que nous pourrions respecter notre programme de levée du corps à 11h etc. Vendredi 27 avril 2018: Jour de la levée de corps Très tôt, alors que j’étais à la mairie pour confirmer le droit de manifestation publique et d’occupation temporaire de la voie publique pour la veillée, mes frères Joël et Steve se sont rendus au Commissariat.Ils accompagnèrent un officier récupérer le rapport d’autopsie à l’Hôpital de la Garnison Militaire de Bonanjo. Le rapport d'autopsie récupéré et scellé devrait être ouvert dans la transparence la plus totale devant les deux parties concernées, au Commissariat.Une fois revenu au Commissariat, les deux parties concernées présentes, l’enquêteur principal entra dans le bureau du commissaire avec les résultats de l’autopsie, puis la famille paternelle les rejoint, et on demanda à mes frères de rester dans la salle d’attente. – Où est cette transparence dont nous avons parlait plus tôt ?!?Quelques minutes plus tard, le commissaire sortit, suivi des membres de la famille paternelle et l'enquêteur. Le commissaire demanda à voir Steve Happi Tiani et Brad Tiani. Mon frère Steve Happi était présent, accompagné de Joël Happi et d'un cousin, par contre, Brad Tiani absent car il était en cours. Le commissaire donna l'ordre de garder en vue Steve Happi et Joël Happi présents, sans toutefois donner de raison. Chose bizarre, mon frère Joël Happi n'avait pas été cité mais se retrouva enfermé.une fois enfermé le commissaire donna les résultats de l’autopsie :Mr Célestin HAPPI serait mort à la suite de coup et blessures à l’abdomen. Autopsie qu’il a eu à lire sans montrer quoi que ce soit .Parlons nous toujours de transparence des deux parties ?Notre cousin Brad (qui était en cours ce jour-là a donc été arrêté à son école). Je ne comprends toujours pas jusqu’à ce jour pourquoi mon grand frère Joel a été arrêté alors qu’il n’y a aucune plainte contre lui de la part de mon père. Du coup concernant le programme des obsèquesLa levee du coprs n’a pas eu lieuLa Messe à la Paroisse a été annulée La Veillee sans corps au domicile a été respectéeMesse et inhumation à Bafang ont été annulées Retour sur l’incarceration de mes frères.Le commissaire a déclaré qu’ils resteraient en garde à vue jusqu’à ce qu’ils récupèrent la déposition des locataires : ceux qui avaient assisté à la scène du Vendredi 13. La déposition a pu être faite le dimanche soir, et l’enquêteur n’a retenu aucune preuve à charge contre mes frères et mon cousin, selon les locataires notre père n’avait pas reçu de coup, en avait plutôt distribué et sa blessure sur le front était dû à sa chute en enlevant l’antivol de la fenêtre. Après le long weekend du 1er Mai, mes frères ont été transférés au Tribunal de Grande Instance de Bonanjo afin d’être entendu par le Procureur Général le Mercredi 2 Mai 2018. D’après ce que mes frères m’ont raconté, le Procureur a été à l’écoute de façon très neutre et semblait très embarrassé par cette affaire de famille.Ce soir-là, mes frères sont restés en garde-à-vue à la Police Judiciaire de Bonanjo en attendant la délibération du Juge D’instruction. Cette décision est apparue le Vendredi 4 Mai et ils ont alors été déférés à la Prison Centrale de New-Bell Douala en détention provisoire.Ma mère et moi avons essayé de voir le juge d’instruction afin d’obtenir des explications sur sa décision. Sa seule réponse a été que si ça ne tenait qu’à lui, MOI AUSSI je devrais être derrière les barreaux avec mes frères … – Et on appelle ça la Justice… A l’heure où je parle ,la famille de mon père est entrain d’organiser ses obsèques et compte enterrer .Je dénonce la manigance car ils n’ont pas le droit de retirer le corps vu que c’est mon frère Joël qui avait mis Papa à la morgue.Et de plus si le corps est retiré à notre insu comment ferons nous pour prouver notre innocence avec la contre expertise de l’autopsie qu’on a jamais vu de nos yeux? Voilà le calvaire que nous vivons avec ma famille depuis près d’un mois, comme si faire le deuil de notre père n’était pas suffisant… Cette meme famille qui nous pointe du doigt comme responsable de la mort de Papa nous demande un arrangement à l’amiable parce que tout ce qu’ils veulent c’est récupérer le corps de notre père pour réaliser les rites traditionnels. Selon eux, notre père était un successeur de « je ne sais quoi » et doit être décapité, et sa tête doit reposer dans la maison des crânes. Mes frères et mon cousin se retrouvent aujourd’hui en prison car nous avons choisi d’honorer Dieu dans la tradition chrétienne que nous appliquons et dans laquelle nous avons été éduqués. Voilà la situation d'injustice que je dénonce aujourd’hui. Les manigances de notre famille paternelle, une famille cruelle qui n’a pas de remord à détruire la vie de 3 jeunes garçons pleins d’avenir, dans l’unique but d’assouvir leur désirs de tradition et rituels sataniques,et qui aujourd'hui parle de déshéritage a but de profit matériel ???. Nous encourageons toute personne vivant de pareilles situations ou même pire, à faire tomber les voiles, à mettre le mal à nu complètement car Satan ne pourra jamais avoir raison sur les Enfants de Dieu. Donnons-nous la force et disons non à toute forme d'injustice car nous marchons avec la force de Dieu, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Allah. Que la tête du Satan, ses serviteurs et ses démons soient écrasées au nom de Jesus Christ. PS :Trop de vices de procédure et bavures judiciaires.La justice doit être transparente et pour tous. Au cas contraire soyons nous le peuple la justice.

Maxwell MEMVELLE
4,570 supporters
Closed
Petitioning People for the Ethical Treatment of Animals (PETA), International Animal Rescue, Animal ACTion Network, Animal Planet, Hillary Clinton, Barack Obama, Barnaby Joyce, RSPCA, US State Department, Bill...

Help Us Stop Horse Slaughter in America!!!

  What Do You Think When You Hear The Word Horse Slaughter? Well for me, I think about animal cruelty, how horrible and unfair it is to be slaughtered. So please, Chip in and help me stop the Slaughter of Horses in the U.S The term “horse slaughter” refers exclusively to the killing and processing of horses for human consumption. They say that it is “euthanasia”, which is defined as a gentle, painless death provided in order to prevent suffering. Being slaughtered is the most horrible way of killing such a beautiful creature. What is going to happen if the horses become extinct, just think about it? What is the world going to be like? Did you know that over 150,000 million American horses have been trucked each year over the boarder to become human consumption. Horses bound for slaughter (who may include pregnant mares, foals and horses who are injured or blind) are commonly shipped for more than 24 hours at a time in crowded trucks without food, water or rest. That is so wrong. For all of those horse lovers out in the world, they are probably dying inside because they are reading stuff like horses being slaughtered for human consumption (HUMANS EATING HORSES). So if we don't stop this slaughter, then the horse species are going to become extinct in different parts of the world.  Horses SHOULD NOT be made into food, they are very delicate creatures, they deserve to live. I don’t care if they are pregnant but the owner doesn’t want it, you shouldn’t pass it over to the doggers to slaughter them and make them into food for humans. So please can you help me stop the slaughter of horses, they need to live as much as we do. They deserve to live a happy life. So I am begging you to sign this petition and help make a difference to the world and Help save these amazing creatures!!!      

Tori Parsons
4,388 supporters