KANAL : pour 1 jour gratuit chaque mois

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


En 1997, les grands musées bruxellois mirent fin à leur gratuité quotidienne et compensèrent cette évolution peu sociale par une journée de gratuité mensuelle dont le but était, selon le communiqué de presse de l’époque, « de favoriser la visite au musée pour le plus grand nombre ».

Cette évolution est devenue une sorte de norme en Belgique, et surtout pour les institutions qui reçoivent des aides publiques. Mais même certains musées privés non subsidiés y souscrivent et la trouvent bénéfique. Par exemple, le plus grand musée privé wallon, le musée Hergé de Louvain-la-Neuve, qui a commencé dès mars 2013 à pratiquer, pour son fonds permanent et ses expositions temporaires, la gratuité du premier dimanche du mois.

Nous nous étonnons donc que KANAL, dans sa phase de préfiguration, n’ait pas prévu un jour de gratuité chaque mois. Dès lors :

- 1 : Nous soutenons la présente pétition lancée par l’asbl La Ligue des usagers culturels (L.U.C.). Celle-ci demande au conseil d’administration de KANAL de décider dès maintenant de créer cette gratuité mensuelle au plus tard lorsque le musée entamera sa phase d’ouverture définitive.

- 2 : Il nous semble que celle-ci doit être prévue longtemps à l’avance et budgétée : prévoir ce qu’elle va occasionner comme manque à gagner en termes d’entrées payantes et mettre en place des financements alternatifs comme la construction de belles tirelires à placer les jours de gratuité à la sortie de l’établissement, idée concrétisée notamment par les 14 musées de la ville de Paris (le musée Zadkine, la maison de Victor Hugo, le musée Carnavalet, le musée d’Art Moderne, etc.) qui pratiquent, eux, la gratuité quotidienne.

N’oublions pas qu’une gratuité mensuelle bien promue à chaque fois qu’elle se déroule peut intéresser de nouveaux publics qu’il coûterait extrêmement cher d’attirer par d’autres moyens plus traditionnels de communication.

Sans cette gratuité mensuelle, alors que la tarification actuelle pratiquée à KANAL est plutôt élevée pour Bruxelles (14 euros avec diverses réductions), il sera peut-être fort difficile de sensibiliser la population locale. Véronique Lamquin indiquait (LE SOIR, 3 mai 2018) : « Oui, le choix du site est courageux autant qu’évident. Le canal reste une fracture; la résorber, en œuvrant au renouveau social, économique, urbanistique, est une priorité absolue pour les autorités bruxelloises ». Pour les habitants? Ou plus précisément pour les amateurs d’art contemporain et certains touristes?

- 3 : De plus, comme il existe diverses options pour cette gratuité (une dizaine de musées sont gratuits le premier mercredi du mois à Bruxelles; plus de 150 musées sont gratuits chaque premier dimanche du mois à Bruxelles et en Wallonie; une quinzaine de musées sont gratuits chaque dernier mercredi du mois à Anvers; quelques musées sont gratuits chaque premier samedi du mois sur la côte belge, etc.), nous demandons également instamment au conseil d’administration de KANAL, avant toute décision qu’il prendra en toute indépendance, d’organiser et d’assister à un débat public contradictoire sur cette thématique, et de largement médiatiser l’annonce de son déroulement et la diffusion de son compte rendu auprès du plus vaste public possible.

 


Ligue des usagers culturels - L.U.C. compte sur vous aujourd'hui

Ligue des usagers culturels - L.U.C. a besoin de votre aide pour sa pétition “YGOLDSTEIN@kanal.brussels: KANAL : pour 1 jour gratuit chaque mois”. Rejoignez Ligue des usagers culturels - L.U.C. et 1 000 signataires.