Stop aux bouchons sur l'A1!

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Les échanges entre Lille Métropole et le Bassin Minier souffrent d’un véritable handicap en matière de transport. L’encombrement des axes majeurs d’accès, comme le retard considérable des infrastructures, font des difficultés de déplacement un immense défi à relever. Il nous faut trouver des solutions alternatives aux déplacements routiers, grâce à des politiques réalistes, efficaces, économes en énergie et en consommation d'espace, celles que nos concitoyens sont en droit d'attendre.

320 000 personnes font la navette au quotidien entre Lille Métropole et le Bassin Minier et 68% d'entre elles utilisent leur véhicule personnel presque exclusivement pour des besoins domicile-travail. Aux heures de pointe, ce sont 145 000 véhicules en approche de Lille. L'heure de formation des bouchons avancerait d'une dizaine de minutes chaque année. Des millions d'heures sont perdues ! Nos échanges entre nos territoires sont littéralement asphyxiés.

Conscients de ces enjeux, nous devrons nous montrer de plus en plus innovants en matière de politique de transport. Le projet de RER concrétise cette volonté. Il a fait l’objet d’un débat public favorable en 2015. Ce RER par la démultiplication de l’offre ferroviaire, tant au niveau de sa capacité, que de sa fréquence et de ses cadencements, est une chance visionnaire pour nos territoires. 

Quelles perspectives fabuleuses pour notre population de pouvoir demain rallier Lille bien sûr, dans des conditions maximum de rapidité et de confort, mais aussi Roubaix, Tourcoing, Tournai, Courtrai, Armentières, ... sans rupture de charge. Perspectives pour les salariés, pour les étudiants, pour la population en général et pour les consommateurs qui voient leur zone de chalandise, plus large, plus proche car plus accessible. Mais aussi quelle opportunité pour nos bassin d’emploi, de consommation, d’attractivité culturelle, touristique, économique, d’être plus rapidement accessible grâce à ce futur RER. Il est donc de notre responsabilité de renforcer cette dynamique, tout en préservant la qualité et la proximité des services rendus à ses habitantes et habitants.

Une future ligne ferroviaire cadencée et rapide (22 minutes entre Hénin-Beaumont et Lille) serait l'épine dorsale de tout un changement en termes de mobilité intelligente et une nouvelle respiration économique et humaine entre Lille Métropole et le Bassin Minier.

Nous en appelons donc au Conseil Régional des Hauts-de-France et à son Président, M. Xavier BERTRAND, pour enfin mettre en œuvre ce projet. C'est un dossier absolument majeur pour notre avenir.

Sylvain ROBERT, Président de la Communauté d'Agglomération de Lens-Liévin, Maire de Lens



Sylvain compte sur vous aujourd'hui

Sylvain ROBERT a besoin de votre aide pour sa pétition “Xavier Bertrand: Stop aux bouchons sur l'A1!”. Rejoignez Sylvain et 122 signataires.