Victoire

Vivre mieux dans nos quartiers

Cette pétition a abouti avec 215 signatures !


Attention, seuls les habitants des XIXème et XXème arrondissements de Paris, de Romainville et les Lilas sont habilités à signer cette pétition.

 

Une version papier de cette pétition circule dans le quartier, merci de ne pas signer deux fois.

 

Nous, habitants des quartiers Télégraphe - Pelleport - Saint Fargeau et quartiers avoisinants, souhaitons vivre un quotidien supportable, nous sentir à l’aise dans l’espace public, construire une convivialité entre voisins. 

A ce jour et depuis des années, nous subissons la dégradation de notre environnement, des incivilités et des nuisances sonores quotidiennes. Ces troubles à l'ordre public sont le fait de petits groupes de dix à quinze individus.

Cette situation constitue pour beaucoup de riverains une violence au quotidien : occupation persistante et bruyante, jusque tard dans la nuit, d'espaces publics et de parties communes d'immeubles, trottoirs et locaux souillés, hurlements, vrombissement de deux roues, musique à-tue-tête, insultes et menaces à l’encontre de riverains, présence intimidante de chiens sans laisse et sans muselière ...

Ces groupes se livrent à la vente et à la consommation de stupéfiants et cela sous le regard de tous, y compris des enfants.

Nous estimons l'action sociale en direction de ces personnes insuffisante. Nous savons que les forces de l'ordre interviennent, mais leurs actions  - de simples rondes ou, parfois, des actions à l'encontre des trafics de stupéfiants - sont trop ponctuelles et ne diminuent pas les nuisances subies par les riverains. 

De plus, l'absence de sanctions à l'encontre des comportements asociaux de ces fauteurs de trouble ne les aide pas à se rapprocher d'un fonctionnement citoyen.

C'est pourquoi nous demandons que le Conseil municipal émette un vœu auprès de la préfecture de police afin que soient régulièrement sanctionnées les nuisances sonores diurnes ou nocturnes, et les états d'ivresse sur la voie publique, au titre des articles R. 133431 et L. 33411  du code de la santé publique, ainsi que d’autres infractions telles le fait de jeter des détritus ou d’uriner sur la voie publique.

Dans nos quartiers, la vente d'alcool  jusque tard dans la nuit dans des épiceries à proximité des regroupements contribue aux nuisances subies et les favorise de manière évidente. C'est pourquoi nous demandons que le Conseil municipal émette un vœu auprès de la préfecture de police afin que ces épiceries soient tenues de fermer leurs portes au plus tard à 23 h.

Pour éviter une escalade en matière de troubles de voisinage et pour un rétablissement rapide de la tranquillité dans nos quartiers, il est temps de se mobiliser, de manière calme et déterminée et de nous faire entendre auprès des pouvoirs publics.

La loi est la même pour tous. Demandons aux pouvoirs publics de la faire appliquer.

 

Pour toute information complémentaire, utilisez l’adresse suivante : ruesenpaix@gmail.com

 

Plus nous serons nombreux, plus nous serons écoutés !

 

 

 



Conseil de Quartier TPSF compte sur vous aujourd'hui

Conseil de Quartier TPSF a besoin de votre aide pour sa pétition “Vivre mieux dans nos quartiers”. Rejoignez Conseil de Quartier TPSF et 214 signataires.