VISION GARONNE APPT D403

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Monsieur Le Gestionnaire,

Par le biais de cette pétition, nous tenons à vous informer des graves nuisances provoquées par les locataires de l’appartement D 403 (Monsieur et Madame SLAMNIA) qui troublent considérablement la tranquillité de l’immeuble depuis de nombreux mois, qui occasionnent des désordres sur les équipements communs et qui maintenant sèment un climat d’insécurité grandissant et même de terreur dans la résidence.

L’épisode extrêmement fâcheux qui s’est produit dans la soirée du vendredi 06 juillet 2018, (Décrit ci-après)  nous pousse à vous alerter, parce que les menaces de mort qui ont été proférées  à l’encontre des résidents, sont extrêmement graves et nous inquiètent au plus haut point.

Nous pensons que cette famille, qui a été mise en cause à de nombreuses reprises (voir ci-après) pour son comportement, ne peut plus rester dans cette résidence, en raison du climat d’insécurité qu’elle a instauré dans la copropriété.

Nous vous demandons de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour que notre souhait soit suivi d’effet, en proposant à ces personnes un autre lieu, sans doute plus indépendant, où elles n’auront pas à « subir » les contraintes d’une vie en collectivité, qu’elles ne sont pas prêtes de supporter visiblement.

Les faits du vendredi 06 juillet 2018 :

Vers 22h30, madame SLAMNIA  habitant au D403 a une altercation verbale avec un autre résident depuis sa fenêtre à propos de ses enfants, toujours laissés sans surveillance dans les parties communes et ce à des heures tardives.

Un autre résident excédé par le vacarme a apostrophé madame SLAMNIA  pour qu’elle cesse ses cris, ce qui n’a eu pour effet que de  déclencher de sa part une salve d'injures durant plusieurs minutes.

L'incident ne s'est alors malheureusement pas arrêté là.

Son mari a alors sonné à toutes les sonnettes, à de nombreuses reprises, tapant à points fermés sur les portes des appartements et en proférant des insultes et des menaces depuis les couloirs, avec la ferme volonté d’en découdre.

Ce monsieur n'étant pas arrivé à ses fins, vers 23h, il s'est alors planté au milieu de la résidence en hurlant des menaces de mort:

« Je vais te trouver, je vais fumer toi et ta femme, je n'ai pas peur des flics. Je vais te tuer, demain, n'importe quel jour. Je vais détruire ton Audi (sic). Etc etc. ».

Cela a duré plusieurs minutes.

Les autres faits préjudiciables :

-          Ce fut le cas l'année dernière où ce monsieur a été à l’origine d’une altercation  envers quelqu'un de la deuxième résidence (Blue Symphonie, qui a le jardin en commun avec nous). Cet incident a d'ailleurs généré la demande de pose d’une clôture entre les deux parties du jardin central, afin que les personnes puissent se sentir protégées.

-          Vous avez pu vous-même vous rendre compte du caractère extrêmement violent de ce monsieur qui a menacé devant témoins un autre locataire circulant en scooter, qui avait eu le malheur de demander aux enfants de monsieur SLAMNIA de tenir leur chien en laisse. Il s’en est fallu de deux doigts pour que monsieur SLAMNIA en vienne aux mains.

-          A une autre reprise vous avez pu constater que monsieur SLAMNIA s’en prenait violemment à l’employé de ménage qui lui demandait de ramasser les excréments laissés par son chien dans les sous-sols. La réponse de ce monsieur avait été de dire «  je n’ai peur de personne, je viens des Isards ».

-          Les enfants ne sont pas surveillés : Chien (qu’ils n’ont plu) non tenu en laisse – jeux fréquents sur les portails automatiques qui sont extrêmement dangereux- Robinet laissé ouvert qui inonde le parking – cris dans le jardin…. Il y a une semaine, leur fils s'amusait encore à bloquer le fonctionnement du portail d'entrée avec la roue de son vélo (portail réparé à de multiples reprises en raison d'agissements similaires).

-          Un véhicule leur appartenant laissé sur l’emplacement de quelqu’un d’autre et nous en passons.

Nous pensons que nous sommes allés au bout avec ces locataires. Madame MECHROUCH (gestionnaire d’ICF Habitat) les a plusieurs fois mis en garde, mais nous constatons qu’à chaque incident c’est un nouveau palier qui est franchi.

Nous craignons maintenant un accident, une agression ou la mise à exécution des paroles, menaçant la vie des autres résidents.

Ce comportement délictueux n’a que trop duré. Il convient de réagir fermement  envers ces personnes qui multiplient les incivilités, les gènes sonores, les dégradations, et maintenant menacent de mort les autres résidents.

Nous vous demandons de faire suivre cette pétition à ICF Habitat, propriétaire bailleur de cet appartement,  qui devra prendre toutes les dispositions nécessaires et notamment prévoir un relogement, pour écarter définitivement cette famille de la résidence VISION GARONNE.

Nous vous prions de croire, Monsieur Le Syndic, à l’assurance de notre considération distinguée.



SDC VISION GARONNE compte sur vous aujourd'hui

SDC VISION GARONNE a besoin de votre aide pour sa pétition “VISION GARONNE APPT D403”. Rejoignez SDC VISION GARONNE et 51 signataires.