Pour que la ville de Québec n'accueille plus de calèches

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Le 14 juin 2018, la ville de Montréal a décidé de bannir les calèches sur son territoire et ce, à compter du 31 décembre 2019. Cependant, aucune mesure n’a encore été prise pour la ville de Québec. Plusieurs calèches circulent encore dans les rues du Vieux-Québec, malgré tous les incidents impliquant les chevaux survenus dans les dernières années.

CONSIDÉRANT QUE plusieurs chevaux s’effondrent de fatigue en tirant des calèches ;

CONSIDÉRANT QUE plusieurs cochers ne respectent pas les températures maximales pour faire travailler leurs chevaux ;

CONSIDÉRANT QUE les chevaux travaillent plusieurs heures d’affilées ;

CONSIDÉRANT QUE les chevaux sont exploités pour le simple divertissement du public ;

CONSIDÉRANT QUE l’environnement urbain est dangereux et stressant pour les chevaux ;

CONSIDÉRANT QUE les chevaux peuvent développer des problèmes respiratoires à force de respirer les émanations de gaz des véhicules environnants ;

CONSIDÉRANT QUE la ville de Québec comporte de nombreuses côtes qui sont difficiles à monter pour les chevaux ;

CONSIDÉRANT QUE le 4 novembre dernier, un cheval est mort en tirant une calèche à Montréal ;

CONSIDÉRANT QUE les animaux sont des individus et non des produits de consommation et de divertissement destinés à l'espèce humaine.

Nous demandons au maire Labeaume de mettre fin à l’activité des calèches sur tout le territoire de la ville de Québec afin de mettre fin à la souffrance de tous les chevaux qui y sont impliqués.

Pétition initiée par l'AVÉGÉ, Association Végane de l'Université Laval.

Crédit photo : Olivier Jean, La Presse



AVÉGÉ compte sur vous aujourd'hui

AVÉGÉ UL a besoin de votre aide pour sa pétition “Ville de Québec: Pour que la ville de Québec n'accueille plus de calèches”. Rejoignez AVÉGÉ et 2 715 signataires.