Pour que l’avenir du quartier des Groux (Fresnes) soit décidé avec les habitants

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Face à un projet de démolition totale de la cité des Groux (200 logements) à Fresnes, l’association Renaissance des Groux, composée d’habitant.e.s du quartier, se mobilise depuis 2 ans pour se faire entendre et a sollicité APPUII pour les accompagner dans cette volonté. Aujourd’hui, nous nous défendons contre notre bailleur VALOPHIS qui vide sans vergogne les logements afin de mieux disposer du terrain pour construire.

Aucune concertation n’a été mise en place contrairement à ce qui a été annoncé, le bailleur ne répond pas à nos sollicitations et a choisi de rompre tout dialogue. C’est pourquoi aujourd’hui, nous faisons une pétition qu’une délégation de notre association va présenter à notre bailleur afin de nous faire entendre. Si le quartier doit être transformé, les habitants doivent avoir leur mot à dire et être acteurs de ces changements. À l’heure actuelle, le bailleur avance sans nous et nous dégage !

Rejoignez nous dans notre combat et signez notre pétition car le changement d’un quartier ne concerne pas seulement les locataires mais tous les habitants de la ville, ainsi que tou.te.s celles et ceux qui pensent que la ville ne doit pas se faire contre ses habitants !

----

Intégralité de la pétition

 

Ce que nous constatons

• La démolition de la totalité de la cité des Groux nous est imposée, aucune étude pour une réhabilitation n’a été conduite et aucun projet n’a été discuté avec les habitants.

• Jusqu’à présent, le bailleur pousse les habitants à déménager (pressions et intimidations par le biais de l’enquêtrice) pour avoir les mains libres et construire un quartier neuf, sans les habitants. De plus, plusieurs familles parties n’ont pas eu la proposition de revenir une fois le quartier remis à neuf.

• Renaissance des Groux et APPUII n’ont malheureusement aucun contact constructif avec le bailleur Valophis, depuis plusieurs mois.

• Grâce aux porte-à-porte réguliers et contrairement à ce que le bailleur affirme pour justifier la démolition, nous constatons que la majorité des locataires veulent rester dans le quartier.

• "Aux Groux, on est une grande famille" : c’est ce qu’on entend le plus souvent, en particulier lors de la soirée mémoire du 14 octobre 2017, témoignage d’une vie locale et de relations sociales exceptionnelles.

• En l’absence d’information et avec le traitement uniquement individualisé, les habitants sont déconsidérés, blessés et inquiets.

Ce que nous voulons

• Que le bailleur arrête de vider les immeubles du site des Groux de ses habitants, en les forçant à partir alors qu’aucun projet n’est arrêté.

• Que les familles qui souhaitent rester aux Groux puissent le faire.

• Que l’on cesse de nous avancer que la condition de démolition est mentionnée dans l’acte de vente et que l’on nous explique pourquoi la démolition a été imposée et ce sans concertation au préalable. Sans arguments solides et sans qu’une réhabilitation n’ait été envisagée, la démolition apparaît illégitime pour les locataires, qui veulent du concret : arguments, chiffrage, ...

• Que les habitants aient accès à l’information et que leurs droits soient respectés.

• Que l’avenir du soit discuté avec les habitants, qui sont les premiers concernés, et que différents scénarios puissent être élaborés avec l’ensemble des acteurs.

• Que la densité sur les Groux ne soit pas trop importante, quel que soit le scénario retenu, avec ou sans la "parcelle du marché" dans le périmètre du projet.

• Que les espaces verts soient préservés et restent des espaces de vie, de sociabilité et de jeux pour les enfants...

• Que l’entretien courant soit assuré : problèmes récents de rats et d’absence d’éclairage, entretien des parties communes...

• Qu’une charte de relogement qui s’appuie sur un vrai projet soit signée pour apporter des garanties aux familles qui déménagent. Cette charte doit permettre l’amélioration des conditions de vie : un niveau de loyer et des charges stables, avec précision des sites de relogement, des types de logements proposés et des dates prévisionnelles...

Ce que nous attendons des acteurs institutionnels

Madame la Maire nous a entendu et a déclaré appuyer nos demandes auprès de Valophis. Elle affirme également vouloir peser sur les questions de concertation, de densité du projet, et répondre à nos aspirations.

Nous demandons désormais qu’un dialogue s’engage enfin avec le bailleur, avec la mairie comme garante, pour définir ensemble un projet d’aménagement du quartier qui réponde aux besoins et aux envies des habitants.

 

Renaissance des Groux & Appuii

Contacts : groux94260@gmail.com / associationappuii@gmail.com

Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/renaissance.groux.3 / https://appuii.wordpress.com/les-terrains/fresnes-les-groux/



Renaissance des Groux & Appuii compte sur vous aujourd'hui

Renaissance des Groux & Appuii a besoin de votre aide pour sa pétition “Valophis Habitat: Pour que l’avenir du quartier des Groux (Fresnes) soit décidé avec les habitants”. Rejoignez Renaissance des Groux & Appuii et 655 signataires.