Pour que l'intérêt du sport ne prime pas sur la vie des sportifs

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


Mathieu Riebel, 20 ans, est décédé le 20 octobre lors d’une course cycliste sur le Tour de la Nouvelle Calédonie. Cette mort à vingt ans nous révolte et les circonstances de son accident ne font pas partie des risques liés à la compétition du cyclisme.

Mathieu n’a pas perdu le contrôle de son vélo, il n’a pas manqué un virage, Mathieu a heurté un véhicule qui arrivait en sens inverse de la course.

En effet la sécurité devrait être une priorité pendant une compétition, afin de protéger la vie des cyclistes. La circulation devrait être neutralisée afin de ne plus reproduire un tel drame.

Mathieu n’a pas été victime d’une quelconque fatalité mais d’un manque de moyens et de compétence.

Défendre les cyclistes, ce n’est pas fermer les yeux devant cette défaillance des organisateurs mais c’est faire en sorte que cela ne puisse pas se reproduire, et aussi que d’autres Mathieu de vingt ans ne perdent la vie de manière scandaleuse.

Dès qu’une telle compétition est organisée, il est indispensable que les mesures de sécurité les plus strictes soient assurées et que les autorités et organisateurs doivent absolument savoir qu’ils en prennent la responsabilité.

Nous tenons à faire savoir qu’il est intolérable que des actions irresponsables mettent en danger la vie des cyclistes. Il n’y a pas de fatalité, il n’y a pas d’intérêt du sport qui prime sur la vie des sportifs.

C’est à tous les responsables, jusqu’au plus haut niveau de l’Etat, de faire face à leurs responsabilités !



Andre compte sur vous aujourd'hui

Andre LANCTEAU a besoin de votre aide pour sa pétition “thierry.lataste@nouvelle-caledonie.gouv.fr: Pour que l'intérêt du sport ne prime pas sur la vie des sportifs”. Rejoignez Andre et 5 330 signataires.