Stop aux dérives journalistiques. Mise en garde contre les dangers du tribunal médiatique.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Stop aux dérives journalistiques. Depuis le mouvement « balance ton porc »,« l’affaire Weinstein », les règles déontologiques qui s'appliquent à la presse sont de moins en moins respectées et le climat devient délétère.
La libération de la parole, la libération de la presse doivent elles autoriser pour autant le piétinement de la présomption d’innocence ? Doivent elles autoriser pour autant à salir l’honneur des gens ? l'éthique du journaliste est primordiale, il sait qu'il possède une arme entre les mains.
La presse n'a pas en publiant des informations non vérifiées à influencer le peuple ou à le transformer en procureur d'une justice expéditive. L’ampleur des réseaux sociaux avec leurs accusations à outrance et les commentaires d’incitation à la haine ne sont plus acceptables et sont dangereux.
Chaque individu a pleinement le droit d’aller voir un film, de lire un livre, d’aller applaudir un artiste sans qu’il ait le devoir de rendre des comptes. 
Par conséquent à l’aide de cette pétition nous demandons une surveillance plus importante au niveau des médias, que les sources soient désormais citées et surtout que les règles déontologiques soient davantage respectées. Nous demandons qu’un CDJ (conseil de déontologie journalistique) existe en France comme c’est le cas dans d’autres pays. Nous demandons que la justice réintègre les tribunaux et que cessent les lynchages orchestrés et la délation publique. SEUL le public décide et ce public doit être entendu et respecté. Ensemble mettons un point final à ces dérives.
Signez et partagez.



Chris compte sur vous aujourd'hui

Chris BLANCHANDIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Stop aux dérives journalistiques. Mise en garde des dangers du tribunal médiatique.”. Rejoignez Chris et 1 153 signataires.