Soutien au Lycée de la Communication Alain Colas, Nevers - 58

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Le lycée Alain Colas ne connaît aucune perte d’élèves significative, il conserve une structure pédagogique identique et un nombre de divisions constant, pour la rentrée 2018‑2019 les moyens d’enseignement sont diminués de  97,25 heures par rapport à l’an passé soit 60 Heures‑poste perdues.

Conséquences :

  •  6 postes de vacataires supprimés en Arts Appliqués (prébac et postbac) à haute qualification.Le nombre d’enseignants en service partagé sur plusieurs établissements passe de 4 à 7 professeurs.
  • La coordination, le travail d’équipe, la co‑animation, la transversalité des pratiques, et l’organisation de voyages scolaires sont mis en péril.
  • La diminution horaire oblige à la formation de groupes d’apprentissage de plus en plus chargés (jusqu’à 34 élèves) dans de nombreux enseignements : par exemple en enseignements d’exploration, de langues, de travaux pratiques en sciences.
  • L’apprentissage et la pratique des langues étrangères sont rendus extrêmement difficiles en raison du mélange des séries (par ex. TL et TS) qui ne passent pas les mêmes épreuves officielles telles que les Evaluations en Cours d’Année (Compréhension orale).
  • La qualité de l’accompagnement et du suivi des élèves est menacée. La réussite scolaire pour des élèves, dont les bases sont fragiles et qui se retrouvent en décrochage scolaire est compromise. Ce sont des mesures qui vont accroître l’échec scolaire.

 

C’est pourquoi, nous souhaitons attirer l’attention du rectorat sur la nécessité d’abonder la DHG (Dotation Horaire Globale : moyens de fonctionnement de l’établissement) de notre lycée pour offrir à nos élèves un enseignement de qualité auquel ils ont droit.  Nous interpellons aussi la Région sur les conséquences qu’entrainent ses coupes budgétaires sur l’avenir du lycée Alain Colas et sur le devenir de l’enseignement supérieur à Nevers.

Cette position n’a d’autre fonction que de faire valoir la place de l’élève dans un système éducatif pensé pour lui et non pas dans une logique comptable.

 



Lise compte sur vous aujourd'hui

Lise BOUILLEUX a besoin de votre aide pour sa pétition “Soutien au Lycée de la Communication Alain Colas, Nevers - 58”. Rejoignez Lise et 1 652 signataires.